Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Essai détaillé / Subaru Forester 2.0i e-Boxer : le franc-tireur

Le Forester de 5e génération reste fidèle à l'ADN de Subaru, avec sa transmission intégrale permanente et son moteur 4 cylindres boxer, mais regarde également vers l'avenir ainsi qu'en témoignent son assistance hybride et son impressionnante panoplie de systèmes de sécurité.

  • Avis Rédaction 15.49 /20

Sommaire :

Eh oui, c’est bien du nouveau Forester dont il est question ici, même si ce n’est sans doute pas évident au premier abord, tant il ressemble à l’ancien! Subaru est parti du constat que l’ancien plaisait particulièrement à la clientèle et qu’il ne fallait dès lors pas trop toucher à son style extérieur. Comme les plus récentes des autres Subaru, ce SUV repose sur la Subaru Global Plateform (SGP), qui répond à de nouvelles normes en matière de rigidité, de robustesse et de résistance aux collisions. Dans le même temps, le Forester a gagné 2 cm en largeur et hérite d’un empattement majoré de 3 cm, ce qui profite naturellement à l’espace intérieur. Sous le capot, Subaru a prévu un nouvel ensemble propulseur hybride que l’on retrouve également dans le XV. Il l’a baptisé e-Boxer. Il utilise un moteur 4 cylindres à plat à essence de 2 litres de cylindrée, associé à un (petit) moteur électrique. C’est du reste la seule motorisation disponible, depuis la disparition de l’excellent Boxer Diesel.

  • Confort général
  • Performances sérieuses
  • Habitacle spacieux et bien fini
  • CVT et 4x4 d'origine
  • Rapport prix-équipement
  • Avantages hybrides limités
  • CVT bruyante en charge
  • Consommation assez élevée
  • Tableau de bord peu clair, ergonomie
  • Equipement cadenassé, pas d'option

Dans cet article : Subaru, Subaru Forester