Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

 Audi Quattro offert avec votre abonnement au Moniteur Automobile, formule àpd 48 euros

Audi Quattro offert avec votre abonnement au Moniteur Automobile, formule àpd 48 euros

En savoir +

Interview / Volkswagen : « Nous sommes convaincus que l'e-mobilité sera l'avenir »

Lors de la prise de contact de la Volkswagen ID.3, nous avons été accueillis par Jochen Tekotte, porte-parole de la ligne de produits e-mobilité. Il a répondu à nos questions sur le développement de ce modèle et sur l’e-mobilité vue par VW.

Sommaire :

Quels ont été les principaux défis pour le développement de l'ID3 ?

Le défi consistait à construire une plateforme entièrement nouvelle pour l’entraînement électrique (MEB). L'ID.3 a été conçue comme un véhicule purement alimenté par batterie en intégrant tous les avantages techniques d'un système de propulsion électrique. Il a fallu prendre en compte des contraintes et des exigences techniques qui n'existaient pas auparavant. Au cœur du MEB, par exemple, se trouve une batterie haute tension. La conception de cette batterie devait être aussi simple que possible pour minimiser les coûts. 

Quels sont les points forts de la plateforme MEB ?

La MEB nous permet d'atteindre une autonomie allant jusqu'à 549 km WLTP, ainsi que de réaliser des temps de charge courts avec des vitesses de charge élevées. Les voitures construites sur le MEB ont un niveau élevé de sécurité et d'assistance. Leur centre de gravité bas assure une répartition équilibrée des charges par essieu (50/50). Cela rend les voitures agiles et souples.

Et ceux de l'ID3 ?

Grâce à une architecture logicielle et matérielle entièrement nouvelle, l'ID.3 est entièrement mise en réseau, prête à être mise à jour. À l'intérieur, vous pouvez vivre tout cela dans un habitacle entièrement repensé, avec d'espace pour cette catégorie de véhicules. L'ensemble a la taille d'une Golf, la position assise d'une Golf Sportsvan, le rayon de braquage d'une Up et l'accélération d'une GTI.

 

Les problèmes logiciels sont-ils complètement résolus ?

En raison de la pandémie mondiale, nous n'avons pas pu développer toutes les fonctions logicielles dans les délais initialement prévus. Lors du lancement sur le marché en septembre, les fonctions App Connect et de distance dans l'affichage tête haute ne sont pas encore été activées. Elles feront partie de la première mise à jour du logiciel. D'une manière générale, les softs seront mis à jour en permanence.

Les futurs clients peuvent-ils être rassurés quant à la fiabilité du système ?

Toutes les voitures livrées aux clients sont fiables et sûres.

Sur l'écran de la voiture, il est conseillé de ne pas charger la batterie à plus de 80%, pourquoi ?

Il est bien sûr possible de charger la voiture à 100 %. Nous conseillons de ne charger qu'à 80 %, surtout dans les stations de recharge rapide, pour préserver la batterie. Cela permet d'éviter une surtension, ce qui ne peut être exclu avec une charge plus importante. De plus, la vitesse de charge (de toutes les batteries lithium-ion) ralentit considérablement après 80 %.

We Charge est-il un moyen de rassurer le client sur les charges en dehors de sa zone de confort ? Et pour Ionity ?

We Charge permet aux clients ID.3 d'accéder à l'écosystème de charge de Volkswagen. En Europe, ils peuvent utiliser plus de 150.000 points de charge publics. Les clients bénéficient également de conditions intéressantes dans le réseau de recharge rapide Ionity.

 

Les marques traditionnelles semblent avoir du mal à s'imposer face à Tesla. Quelle est votre stratégie pour attirer les clients prêts à passer au 100% électrique ?

L'ID.3 est une étape importante pour notre marque. Avec cette voiture, nous entrons dans une nouvelle ère de mobilité électrique pour tous. Après la Coccinelle et la Golf, elle marque le début du troisième grand chapitre pour Volkswagen. L'ID.3 respecte le principe de voitures abordables pour tous et ne produit aucune émission.

30.000 euros minimum pour une voiture compacte comme l'ID3, n'est-ce pas trop cher ?

L'ID.3 offre une valeur ajoutée significative en termes d'autonomie, d'espace, de dynamique de conduite ainsi que de connectivité numérique et, dans le même temps, son prix est comparable à celui d'un véhicule à combustion dans le même segment. Sur la durée de vie, l'ID.3 sera moins chère en raison d'un meilleur coût de possession (moins de frais d'entretien, moins de coûts aux 100 km, moins de taxes dans la plupart des pays). En outre, de nombreux gouvernements offrent des incitations lorsque les clients achètent une voiture électrique.

Cela nécessite-t-il une nouvelle approche pour les vendeurs dans les salles d'exposition ?

Nos concessionnaires s'adaptent en permanence aux nouveaux modèles et nos vendeurs reçoivent une formation approfondie à chaque fois. Néanmoins, le lancement de l'ID.3 marque le début d’une approche « d’agence » qui a déjà fait ses preuves pour les grands clients depuis de nombreuses années. Nos clients privés pourront passer en toute transparence des canaux en ligne aux canaux hors ligne et commander directement chez Volkswagen. Leur concessionnaire préféré restera leur interlocuteur local. Le concessionnaire assume le rôle d'agent et reçoit une commission de Volkswagen pour ce service.

Y a-t-il des marchés (Norvège, Allemagne, Pays-Bas) qui se prêtent mieux à l'ID3 ?

La Norvège, l'Allemagne et les Pays-Bas sont certainement les principaux marchés pour le moment. Des pays comme le Danemark, la Suède, la Finlande et la France connaissent une reprise rapide. Nous sommes également impatients de lancer le prochain modèle de la famille ID. L'ID.4 sera également vendue en Chine et aux États-Unis. Nous sommes convaincus que l'e-mobilité sera l'avenir de la mobilité individuelle. Certains pays s'y mettront plus vite, d'autres moins.

Enfin, Volkswagen fonde-t-elle de grands espoirs sur l'ID3 et quels sont ses objectifs avec ce modèle ?

Avec l'ID.3, Volkswagen ouvre un nouveau chapitre dans l'histoire de la mobilité. Entre 2020 et 2025, la marque VW prévoit d'augmenter les ventes de modèles ID de 100.000 à plus d'un million de véhicules par an. À l'échelle du groupe, plus de 20 millions de véhicules seront basés sur la plateforme MEB d'ici 2029.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.