Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Innovation / Volkswagen MEB : tous les détails de la plate-forme des futurs modèles électriques

Volkswagen a présenté en détails sa nouvelle plate-forme MEB (Modular Electric Drive Matrix), celle qui sera utilisée pour tous les futurs véhicules électriques du groupe.

Sommaire :

La plate-forme MEB, c’est la structure qui sera dévolue aux voitures électriques de la marque dont les futurs modèles I.D. Dans ce cadre, Volkswagen a voulu expliquer ses choix et les détails de cette nouvelle structure car c’est déjà pour l’an prochain que le premier véhicule I.D. est attendu.

Moins chère qu’une Golf Diesel

Volkswagen a assuré que la première VW I.D. qui sera une voiture compacte et à deux roues motrices et qu’elle sera surtout moins chère qu’une Golf Diesel haut de gamme. On parle d’environ 28.000 € hors subvention éventuelle. Mais il faudra encore un peu attendre car les précommandes commenceront à la fin 2019 pour des livraisons début 2020.

3 capacités de batterie

La plate-forme MEB a été conçue pour proposer 3 capacités de batterie selon l’utilisation nécessaire. Selon le cycle WLTP – le nouveau donc plus réaliste –, les modèles équipés de la petite batterie offriront déjà 330 km, ce qui devrait faire 270 km réels. Le modèle intermédiaire (qui est composée des mêmes cellules que la petite batterie mais avec plus de modules) proposera, elle, jusqu’à 650 km d’autonomie (WLTP, soit 550-600 km). Et la plus grosse ? Et bien, bonne question, mais Volkswagen tient encore cette information secrète, travaillant peut-être sur une possible nouvelle technologie qui pourrait offrir l’autonomie d’un véhicule Diesel par exemple. A suivre...

125 kW de puissance de charge

Volkswagen proposera un chargeur acceptant les prises domestiques de 3 kW, mais tous les véhicules accepteront aussi les systèmes de charge rapide les plus performants allant jusqu’à 125 kW (on prédit les 150 kW pour l’ici peu, voire même plus chez Tesla). De quoi « refaire un plein » de 80% en seulement 30 minutes. Volkswagen garantira la batterie 7 ans avec une capacité de 70% minimum tout en indiquant que certaines options existent lorsqu’il faut remédier à la situation d’une batterie défaillante : on pourra changer la batterie, changer les modules ou cellules défaillants tandis que les batteries dépassées pourront être recyclées en stockage local (domestique) comme chez Renault ou Tesla. Enfin, VW s’attend à ce que les systèmes de charge progressent encore au niveau de la puissance pour atteindre rapidement 350 kW et 920 volts autour de 2025.

Dissocier la fabrication

Les usines de Braunschweig sera chargée de produire les batteries alors que les rotors et les stators seront l’oeuvre du site de Salzgitter. Comme pour le nouvel Audi e-tron quattro, Volkswagen procèdera comme Tesla, c’est-à-dire en commandant des mises à jour à distances ou le déblocage d’équipements. En gros, le hardware sera d’office monté, mais il faudra le mettre en activité avec un coup de carte de crédit.

Moteur arrière

La plate-forme MEB est élastique dans le sens que les modèles « propulsion » verront leur moteur monté à l’arrière à côté de l’onduleur courant alternatif/continu. Si le modèle est « traction » en revanche, le moteur électrique sera implanté à l’avant. Il est aussi prévu que certains modèles soient des 4 roues motrices (2 moteurs donc), mais avec la particularité que les 2 moteurs seront alors montés à l’avant.

« VW iOs »

La plate-forme MEB utilisera aussi une toute nouvelle architecture électrique qui sera connectée et donc identifiable n’importe quand – on imagine pas le casse-tête pour la sécurisation du système – et qui pourra permettre les mises à jour ainsi que la bonne marche de certaines fonctionnalités (on pense à la conduite autonome). Au départ, ce sera la technologie 4G qui sera utilisée pour la communication, mais VW annonce que la MEB est déjà prête pour la 5G. 

Réduction des coûts

Il va de soi que Volkswagen voudrait le plus rapidement possible réduire les coûts de ces véhicules électriques et dont 40% de la facture sont à mettre à l’actif de la seule batterie. Pour y arriver, Volkswagen n’a pas travaillé que sur la plate-forme ou les volumes de production, mais aussi sur les autres coûts relatifs au véhicule et qui seraient, selon le constructeur, deux fois moins élevés que pour l’actuelle e-Golf. Volkswagen prévoit aussi que les coûts entre véhicules thermiques et électriques arrivent à parité, notamment parce que les coûts liés à la dépollution des moteurs thermiques augmenteront encore sensiblement dans les années à venir. Enfin, VW n’a pas tourné autour du pot quand on a évoqué les concessionnaires qui « auront de moins de en moins de marges à faire sur les entretiens ou les réparations ».

Dans cet article : Volkswagen

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.