Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Sécurité / Tesla: Polémique autour de l’Autopilot 2.0

Tesla a annoncé en grande pompe le lancement de son Autopilot 2.0, une version nettement évoluée tant du point de vue logiciel que du matériel physiquement embarqué. Bien, sauf que la réalité est loin de ce qu’on nous propose en théorie.

Sommaire :

Apparemment, selon plusieurs sources dont le très sérieux média américain Electrek, le déploiement de l’Autopilot 2.0 de Telsa (corrigé suite à plusieurs accidents où le système n’a toutefois pas été remis en cause) est plutôt léger. Car il ressort que le programme n’est encore utilisé majoritairement que dans sa version Bêta et que sur les 8 caméras de reconnaissance du dispositif, une seule est effectivement utilisée par l’Autopilot. Bizarre.

Polémique

Et une fois de plus, c’est un propriétaire de Tesla, une clientèle plutôt exigeante s’il en est, qui est monté au créneau : celui-ci a scotché la plupart des caméras-scanner afin de montrer que deux d’entre elles semblaient en fait être utilisée par le monde autonome. Une affirmation vérifiée par les spécialistes d’Electrek ainsi que par le Club Tesla Motors américain. Electrek a même été plus loin en affirmant que ce n’était pas deux, mais bien une seule qui était utilisé et notamment la frontale.

Tesla s’explique

Tesla s’est expliqué sur sa pratique en indiquant qu’il ne s’agissait que d’une phase de test et que le but était d’amener le nouveau système d’abord à parité avec l’ancien. Bref, le nouveau logiciel de l’Autopilot utilise toujours le même matériel que l'ancien pilote automatique. Et Tesla d’insister : « nous vous recommandons d'attendre jusqu'à ce qu'au moins quelques centaines de millions de miles ou plus aient été accumulés pour valider le dispositif ». Une attitude qui ne plaît évidemment pas du tout aux propriétaires qui ont payé cher pour disposer de ce nouveau matériel (les 8 caméras) et qui est non utilisé.

Dans cet article : Tesla

PRIVATE LEASE

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.