Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Ssangyong Tivoli 1.6 2016

Le petit Tivoli symbolise l’incursion d’une marque encore méconnue dans un segment devenu primordial en Europe: celui des SUV compacts. Outre son style plutôt réussi, il mise sur un rapport prix/équipement concurrentiel pour s’y faire une place. Face aux stars du marché, quelles sont ses chances?

Prix
NC
  • Avis Rédaction 13.77/20

Sommaire :

Alors qu’il s’est lancé dans l’aventure automobile à l’aube des années 1990, SsangYong n’a jamais réussi à réellement percer en Europe. Il faut dire que les premiers modèles importés affi chaient un dessin plutôt «audacieux» pour ne pas dire déroutant: entre l’Actyon précurseur du SUV coupé (mais qui a néanmoins donné des idées aux BMW X6 et consorts, notamment) et le Rodius de première génération, sorte de corbillard orné d’une pergola en guise de hayon, diffi cile de contenter une clientèle européenne traditionnelle. SsangYong a néanmoins persévéré, a observé les goûts sur le Vieux Continent et commencé à proposer peu à peu une gamme adaptée. A commencer par le dernier Korando, lancé en 2010, qui a dopé les ventes de SsangYong depuis: 500 voitures en Belgique en 2012 et près du double en 2014. A l’échelle européenne, il passe de peu à côté de son objectif annuel de 150.000 voitures. Avec le Tivoli, le Sud-Coréen souhaite cette fois carrément doubler ses ventes pour 2016. Il faut dire que ce SUV compact aux accents transalpins s’inscrit dans un marché en pleine explosion. Il mise pour cela sur un tarif attrayant (à partir de 14.990 €) pour un équipement très complet. Seul le roi du lowcost Dacia fait mieux avec son Duster, pour autant que l’on s’en tienne au prix de base… Au vu du succès rencontré par ce dernier, l’avenir du Tivoli semble prometteur. Reste à se faire connaître…

  • Habitabilité très généreuse à toutes les places
  • Espaces de rangement nombreux et bien pensés
  • Multiples combinaisons de moteur et transmission
  • Finition moins bon marché qu’elle n’y paraît…
  • Instrumentation complète, lisible et moderne
  • Prix d’accès, équipement de série riche
  • Seuil du coffre haut perché, coffre torturé
  • Commande de boîte accrocheuse
  • Curieux agencement des boutons
  • 1.6 creux à bas régime, manquant d’allant
  • Suspension et mousse des sièges fermes
  • Rejets de CO2 pénalisant, absence de S&S

Dans cet article : Ssangyong, Ssangyong Tivoli

Rédigé par le

Les concurrentes