Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes !  Let’s do it !

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes ! Let’s do it !

S'inscrire

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Rolls-Royce Wraith

Une Rolls peut-elle prétendre à une vocation dynamique ? Dans l’histoire de la marque, il est peu d’exemples de modèles pouvant répondre par l’affirmative. Le nouveau coupé Wraith pourrait faire partie de ces rares exceptions. Let’s go...

  • Avis Rédaction 15.62/20

Sommaire :

Ce n’est plus forcément évident aujourd’hui, mais cette aristocratique vieille dame (110 ans) qu’est Rolls-Royce a bel et bien un passé sportif avec, d’un côté, l’ingénieur Henry Royce qui ne jurait que par l’adage «Prenez le meilleur de ce qui existe et s’il n’existe pas, inventez-le», et de l’autre, Charles Rolls, homme d’affaires, mais aussi amateur de compétition automobile et pilote d’avions. Ce dernier trouva d’ailleurs la mort (en 1911) lors d’un meeting aérien, à 33 ans à peine. Henry Royce poursuivit donc l’aventure seul et, en 1913, Don Carlos de Salamanca remporta le premier grand prix d’Espagne au volant d’une Rolls-Royce Silver Ghost. Le plus intéressant, c’est qu’au terme d’une course de plus de 300 km, le pilote sortit frais et dispos de sa voiture alors que ses rivaux tenaient à peine sur leurs jambes. Aujourd’hui, la conduite sans effort reste inscrite dans les gènes de la marque et est à l’origine de la plus puissante et la plus sportive des Rolls-Royce de l’après-guerre, la Wraith, dont le nom fait référence au modèle des années 30, mais aussi à une créature éthérée (en français, wraith signifie spectre), un peu à l’image des Ghost et Phantom.

  • Demeure avant tout une Rolls
  • Performances impressionnantes
  • Confort de roulage particulièrement élevé
  • Comportement plaisant et dynamique
  • Vrai coupé 4 places
  • Choix des matériaux et finition
  • Dimensions et poids/habitabilité
  • Coffre assez petit et non modulable
  • Equipement standard un peu juste, options chères
  • Consommation pouvant grimper
  • Accès à l’arrière pas si aisé que ça
  • Visibilité périphérique et vers l’arrière

Dans cet article : Rolls-Royce, Rolls-Royce Wraith

Rédigé par le

Les concurrentes