Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Porsche Cayenne Coupé : La réplique de Zuffenhausen

BMW a tiré le premier avec le X6, suivi par Mercedes avec le GLE Coupé et Audi avec le Q8. Il était donc grand temps pour Porsche de s'intéresser lui aussi aux SUV coupés. D'où l’arrivée de ce Cayenne Coupé.

  • Avis Rédaction 15.37/20

Sommaire :

Le concept

La seule différence entre le Cayenne Coupé et la version classique est à chercher du côté du style et notamment du côté des montants de toit plus inclinés à l'arrière. Le pare-brise et les montants A sont également moins imposants, ce qui porte e nombre de nouvelles pièces de carrosserie à quelques 30% tout de même. Le Cayenne Coupé est aussi plus long de 13 mm, plus bas de 20 mm et se caractérise par une voie arrière élargie de 18 mm, ce qui augmente la largeur totale et tend à rendre la partie arrière plus agressive. Le but poursuivi est clair : conférer une touche de sportivité supplémentaire par rapport au Cayenne traditionnel.

Les designers Porsche n'en ont pas pour autant dessiné poupe massif, contrairement à ceux des BMW X6 et Mercedes GLE Coupé. Le constructeur de Zuffenhausen voulait à tout prix sauvegarder l'élégance de la carrosserie, ce qui n'est pas resté sans conséquence sur le plan aérodynamique. Les ingénieurs ont trouvé la parade en ajoutant sur le hayon arrière un aileron actif qui se déploie sur 135 mm à partir de 90 km/h. Le but : améliorer l'appui et donc l'adhérence de l’essieu arrière.

Ce qui change

Le Cayenne Coupé se démarque donc par son style. Sous la carrosserie, on retrouve en effet la même plate-forme « MLB evo » du groupe Volkswagen à essieu arrière multibras en aluminium. Sur le plan mécanique, la marque allemande offre le choix entre plusieurs motorisations turbo essence, toutes associées à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports. De série, le Cayenne Coupé a droit à des jantes de 20", chaussées respectivement en 275/45 à l'avant et en 305/40 à l'arrière. La gamme se limite pour l'heure au Coupé (340 ch), au Coupé S (440 ch) et au Coupé Turbo (550 ch). Une variante hybride rechargeable (E-Hybrid) est d'ores et déjà prévue et sera commercialisée ultérieurement.

Comment ça roule

Parmi toutes ces versions, c'est le Coupé S qui nous semble le plus intéressant. Son V6 3 litres biturbo délivre 440 ch pour un couple maxi de 550 Nm : voilà qui est plus que suffisant pour assurer des performances résolument dynamiques, que ce soit en accélérations - l'usine revendique un temps de 5 s pour l'exercice du 0 à 100 km/h, assorti d'une vitesse de pointe de 263 km/h – ou sur un itinéraire sinueux. Sur ce type de terrain, cette variante fait mieux que la Turbo, pourtant plus puissante, grâce au poids moindre son 6 cylindres. La Turbo accuse en effet un bon 200 kilos de plus sur la balance. Par rapport au Cayenne classique équivalent, le Coupé S se montre un peu plus dynamique malgré un poids en hausse dû à son équipement plus généreux. Précisons par ailleurs que tous les Cayenne Coupé sont pourvus de la direction à assistance variable Power Steer Plus, d'amortisseurs adaptatifs et du Porsche Chrono Package qui comporte différents modes de conduite ainsi que le Sport Respons. Sur le Coupé Turbo, le constructeur monte de série la suspension pneumatique. Et comme de coutume chez Porsche, cela peut se compléter par des barres stabilisatrices actives, les 4 roues directrices et des freins plus performants.

Budget

Comme toujours à Zuffenhausen, les options dopent solidement le prix de base. Ce qui n'empêche pas le Coupé de coûter près de 10.000 € de plus que le Cayenne normal comparable, même si cela doit être nuancé par la présence d'une dotation de série plus étoffée. À équipement égal, la différence de prix est de 3.000 €…

Notre verdict

C'est essentiellement par son style que le Cayenne Coupé se démarque du modèle classique. Choisir le Coupé est donc avant tout une affaire de goût, car techniquement parlant, les deux versions sont identiques. Le Coupé n'est ni plus puissant, ni vraiment plus dynamique, ni plus pratique et certainement pas moins cher.

  • Équipement plus généreux
  • Style
  • Aptitudes routières toujours étonnantes
  • Pas d’innovation technique
  • Plus onéreux que le Cayenne classique
  • Cannibalisme ?

Dans cet article : Porsche, Porsche Cayenne

Rédigé par le