Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / BMW Z4 contre 3 rivales

Faisant vœux de pureté par son retour à la toile, la BMW Z4 M40i sort aussi les crocs avec son 6 cylindres turbo de 340 ch. Y-a-t-il des candidats pour rivaliser ? Nous en avons retenu trois, tous généreux en plaisir et doté d’une franche personnalité !

Sommaire :

Les mauvaises langues vous diraient d’emblée que la Z4 a aujourd’hui au moins autant de sang japonais que bavarois! Nous préférons voir la chose sous un angle un peu différent. En se rappelant notamment que c’est en partageant les coûts de développement d’une même plateforme (propulsion à moteur longitudinal avant) avec Toyota que BMW est parvenu à maintenir – osons même le mot «sauver» – le roadster dans sa gamme, à une époque où rien ne l’y invitait véritablement. Réjouissons-nous donc de la venue de ce binôme Z4/Supra qui, lorsque la première se décline comme ici en version M40i, va jusqu’à partager son 6 cylindres. Soit. Pour juger du tempérament sportif de ce roadster emblématique, il nous fallait bien quelques étalons. D’où la réquisition d’une 718 Boxster T, la plus pure des deux places découvrable du moment chez Porsche. Convoquée également pour ce test vérité, la Jaguar F-Type en version «de base»… à 4 cylindres plutôt qu’à 6 ou 8, pour rester dans une même tranche de puissance et de budget. Partant de ce dernier argument, la Nissan 370Z avait aussi toute sa place dans cet essai, elle qui perpétue la tradition du V6 atmosphérique pour un prix bien inférieur à ceux pratiqués aujourd’hui par ses concurrents du jour.

Rédigé par le