Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Innovation / Opel développe des phares qui suivent le regard

Les ingénieurs d'Opel travaillent au développement de phares dirigés par les yeux du conducteur. Il s'agit encore d'essais de laboratoire, mais l'objectif est bien d'aboutir à la commercialisation.

Sommaire :

Opel, et donc General Motors, travaille sur une technologie de guidage oculaire des phares. Cet éclairage automobile « d'après-demain » en est encore à ses balbutiements, mais le constructeur y voit déjà une 3e génération de phares adaptatifs. Le principe est de filmer le visage du conducteur pour déceler son champ de vision et de concentrer le halo lumineux dans cette direction. Selon le Directeur des technologies d'éclairage d'Opel, Ingolf Schneider, « l'intensité et la direction [des phares] seraient pilotées par l'endroit où se fixe le regard du conducteur ». Les projecteurs ne se contenteront donc pas uniquement de caméras filmant l'extérieur et de la position du volant. Le regard du conducteur sera aussi pris en compte pour assurer une meilleure vision de nuit.

Les premières recherches, il y a 2 ans, ont été effectuées avec une simple webcam. Elle scannait des points de repères sur le visage, comme le nez et les yeux. Le but : détecter les mouvements et en déduire la ligne de vision du conducteur. Ces tests initiaux ont été intéressants mais pas suffisamment efficaces, et surtout avec des mouvements trop lents à cause d'un taux de rafraîchissement trop lent de la caméra. Les ingénieurs ont alors travaillé sur les lois de pilotage et ajouté, sur la webcam, des capteurs infrarouges périphériques ainsi que des photodiodes. Avec ce dispositif, les yeux étaient scannés 50 fois par seconde. Ce qui permet un traitement plus rapide des données pour activer plus promptement les actionneurs des projecteurs.

Cependant, les yeux ont l'habitude de changer de point de focal et sont loin d'être fixes. Les équipes d'Opel ont alors intégré des lois de retard pour éviter de voir les projecteurs suivre aveuglément les mouvements des yeux. De plus, si le regard était attiré par un événement sur le côté ou si le conducteur cherche des yeux un trajet, les phares garderont toujours un faisceau en direction du sens de la marche du véhicule. Cela assure une bonne vision périphérique et un éclairage sécurisant pour les autres usagers. La marque n'envisage pas de commercialisation dans un proche avenir de cette technologie issue d'une collaboration entre le Centre International de Développement Technique d'Opel et l'Université technique de Darmstadt.

Dans cet article : Opel

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.