Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Mitsubishi Eclipse Cross : avantages et inconvénients

Sur le marché des SUV, l’Eclipse Cross fait un peu figure d’exception puisqu’il est toujours proposé avec un moteur Diesel et une transmission intégrale. Qu’a aimé Klaas Janssens, et qu’a-t-il moins apprécié, lors de son test de ce modèle Mitsubishi?

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Mitsubishi a bien changé. Des voitures comme la Starion Turbo ou la 3000 GT, le constructeur japonais n’en fait plus. C’est le cas aussi du Pajero, qui n’avait pas son pareil pour se jouer du sable et franchir les cordons de dunes. Comme au Dakar par exemple, ce célèbre rallye-raid que Mitsubishi a remporté plus de 10 fois.

Celle qui me manque le plus, c’est pourtant la Lancer Evo, un modèle qui a toujours une place dans mon garage virtuel sur Gran Turismo. L’Evo VI Tommi Mäkinen Edition, naturellement. Sans le Finlandais et sa Mitsubishi, qui étaient alors quasiment imbattables, Carlos Sainz et Colin McRae auraient remporté deux fois plus de victoires et de titres en WRC. À cette époque, j’aimais beaucoup la marque Mitsubishi.

Depuis, cette affinité a disparu. Si l’Outlander PHEV était en avance sur son temps, un Space Star ou un ASX, ça ne me fait ni chaud ni froid. Reste évidemment l’Eclipse Sport, à propos duquel un collègue journaliste a dit que c’était un modèle juste bon à grossir la liste des SUV du marché. Avait-il raison? Ou cet Eclipse Sport possède-t-il des talents cachés?

Chouette

2020 Mitsubishi Eclipse Cross

L’attention que porte Mitsubishi au segment des SUV est parfaitement en phase avec notre époque. Pourtant, on peut voir que les Japonais n’ont pas oublié leur passé. En effet, cet Eclipse Cross fait quelques clins d’œil au Pajero et à la Lancer Evo. Il suffit de se pencher sur les palettes de sélection pour en avoir la confirmation: elles sont étonnamment grandes et faciles à utiliser. Comme sur une voiture sportive.

La version haut de gamme de l’Eclipse Cross Diesel est équipée en série d’une transmission 4x4. Ce n’est pas un simple système s’activant automatiquement pour contrer les pertes de motricité, mais bien une transmission intégrale permanente qui gère le couple et le freinage de manière active en fonction de l’adhérence, du comportement dynamique et de la stabilité. Comme les voitures utilisées par Mitsubishi à l’époque en WRC, l’Eclipse Cross à transmission intégrale dispose d’un Active Yaw Control, un dispositif de contrôle actif du roulis.

L’Eclipse Cross ne se différencie pas vraiment par son comportement routier, du moins pour aller du point A au point B. Les mouvements de caisse sont bien contrôlés par les suspensions, assez fermes, et le confort reste donc toujours présent. En haussant le rythme, on remarque que ce SUV possède un équilibre au-dessus de la moyenne. Et il offre donc une certaine dose de plaisir au volant.

Dommage

2020 Mitsubishi Eclipse Cross

Au niveau style, l’Eclipse Cross est séduisant, spécialement dans ce coloris Red Diamond à six couches dont bénéficiait notre exemplaire d’essai. C’est surtout la face avant qui me plaît. Cette ligne de toit plongeante est à mes yeux moins réussie. Sans parler de cette lunette arrière fractionnée. Dans les années 1980, ce genre de truc fonctionnait sur une Honda CRX. Mais en 2020, ça ne rime à rien. Et ce genre de hayon, ça ne favorise évidemment pas la vision vers l’arrière.

Le système multimédia réagit assez lentement, mais il ne manque pas de fonctions. Sa commande par pavé tactile est à la fois rétro et moderne, comme un film de science-fiction. Mais ça ne fonctionne pas bien.

L’Eclipse, c’est une autre Mitsubishi. Un Coupé d’une autre époque qui rencontra un beau succès commercial. Il faut être plus fier de son passé et utiliser un autre nom. Mitsubishi avait déjà fait pareil avec le Space Star et ça n’avait pas marché. Personnellement, je trouve que les noms dérivés d’armes avaient quelque chose de particulier: Colt, Magnum… Mais ce n’est certainement plus politiquement correct.

Et donc

L’Eclipse Cross n’est pas un modèle qui va vous toucher au plus profond de votre être, mais quel SUV en est capable? Son Diesel est OK, comme son comportement ou sa finition. Dans l’ensemble, tout est donc assez correct. Cette Mitsubishi Eclipse Cross a des qualités, mais il faut quand même un peu les chercher. Avec un peu de bonne volonté et une certaine nostalgie, j’y retrouve d’ailleurs quelques restes du Pajero ou de la Lancer Evo. Ou est-ce simplement un vœu pieu?

 

Dans cet article : Mitsubishi, Mitsubishi Eclipse cross

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @janssensklaas