Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Mercedes C 300 de Break : avantages et inconvénients

En tant qu’hybride rechargeable, la Mercedes C 300 de s’adresse avant tout aux indépendants et aux entrepreneurs. Qu’a retenu Werner Van Kerckhoven, rédacteur, de son essai ?

  • Avis Rédaction 15.32/20

Sommaire :

Logo premium ? OK ! Allemande ? OK ! Impôt déductible à 100 % ? OK ! Disponible en break ? OK ! La Mercedes Classe C hybride rechargeable remplit toutes les conditions pour séduire les indépendants et les entrepreneurs de notre pays. De plus, ils peuvent même choisir, car Mercedes propose immédiatement deux versions : la 300 e et la 300 de - avec des moteurs à essence et Diesel.

Pour ce test, on m’a remis les clés de la version à auto-allumage, une variante qui me laisse un peu perplexe. Son Diesel 2 litres a un caractère complaisant et s’accorde parfaitement avec le style de conduite paisible qu’invite une solution hybride. De plus, sa sonorité ne me dérange pas. Mais j’ai toujours à cœur de m’intéresser au fonctionnement des systèmes de post-traitement des gaz d’échappement d’un Diesel. Et ici le moteur à combustion interne atteint peut-être rarement la température optimale requise.

Mercedes prétend y avoir réfléchi et avoir mis au point toutes sortes de procédures pour éviter le bouchage des filtres, mais il me semble qu’il vaut toujours mieux prévenir que guérir : pour moi, je préconiserais la 300 e plutôt que la 300 de. Bref ! Mais si vous êtes sûr de pouvoir faire de longs trajets sans embouteillages – est-ce encore possible ? - le choix pour la 300 de peut être envisagé, et même défendu. Car en soi, ce n’est certainement pas une mauvaise voiture, loin de là... 

Chouette

Blog / Mercedes C 300 de Break / Moniteur Automobile

En tant qu’hybride, cette C 300 de est doublement efficace. En gardant le pied droit sous contrôle, le groupe motopropulseur fait un usage judicieux du moteur électrique, soit pour rouler en mode entièrement électrique, soit pour donner une bonne poussée. Même lorsque la batterie est vide, la consommation de carburant fluctue donc autour de 5 l/100 km. Et avec une batterie pleine, je pouvais parcourir plus de 40 km à chaque fois - même sur l’autoroute.

Garder une vue d’ensemble du fonctionnement de l’hybride plug-in est un jeu d’enfant. L’ordinateur de bord complet est au service des passionnés de chiffres comme moi, en affichant des vues d’ensemble pratiques de la consommation, électrique et non électrique, sans avoir à la faire défiler en permanence. L’autonomie restante en conduite électrique est également visible en permanence. C’est bien.

Plus généralement, je reste un fan de l’intérieur de la Classe C. En décorant tout le tableau de bord avec plein d’écrans, il faut s’assurer qu’ils soient bien alignés. Mercedes maîtrise cela mieux que quiconque. Beau travail, d’autant plus que la Classe C n’a pas encore le droit à l’interface MBUX avec tous ses gadgets - le bon vieux contrôleur Comand va me manquer...

Dommage

Blog / Mercedes C 300 de Break / Moniteur Automobile

Dans la C 300 de, il n’y a pas de mode B (frein moteur) manuel, la voiture détermine la quantité de frein moteur électrique, généralement en fonction de la distance par rapport à la voiture qui la précède. Pour moi, c’est un peu trop d’intelligence artificielle : en pratique, cela signifie qu’on ne peut jamais estimer complètement la vitesse à laquelle la voiture va ralentir quand on lève le pied de l’accélérateur.

Le câble de chargement Mode 2 pour une prise classique est rangé dans un sac remarquablement compact. Comment cela est-il possible ? Simple : le câble est extensible, de type cordon téléphonique. Pratique... jusqu’au moment où un tel câble se tord en un nœud où une véritable gymnastique cérébrale est nécessaire pour démêler le tout. C’est comme si vous regardiez un tableau d’Escher avec ses illusions d’optique : de quoi devenir fou.

En fin de compte, ce ne sont que des détails. En fait, la Classe C hybride rechargeable n’a qu’un seul défaut, mais il est de taille. Le fait que la Classe C actuelle n’ait jamais été conçue pour une batterie aussi volumineuse devient douloureusement évident lorsque l’on plonge dans le coffre. Que diable faire avec un break dont le plancher du coffre présente une différence de niveau d’environ 10 cm à mi-chemin ? Même le fait d’apporter ses courses hebdomadaires devient un défi…

Et donc

Donnez-moi un chèque en blanc et laissez-moi choisir une voiture dans ce segment, et il y a de fortes chances que ce soit une Mercedes Classe C Break. Mais ce ne sera pas un hybride rechargeable : je me plaindrais de ce choix chaque fois que je regarderai dans le coffre. Dommage, car pour le reste, il n’y a presque rien à blâmer à cette 300 de.

Secrétaire de Rédaction Autogids