Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Citroën DS3 Cabrio

Pour sa DS3 Cabrio, Citroën a retenu le concept de «semi-décapotable» : un cabriolet classique aurait imposé trop de sacrifices sur les valeurs centrales du modèle qui sont le style et le plaisir de conduire.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

L'été dernier, en découvrant en avant-première les DS3 Cabrio de présérie à l'usine de Poissy, à l'ouest de Paris, nous avions été séduits par la manière dont les designers sont parvenus à respecter les lignes de la DS3 «originelle». Stylistiquement, le choix d'un «semi-cabriolet» apparaissait donc parfaitement défendable. Cerise sur le gâteau, cette architecture impose moins de sacrifices dans le domaine de l'habitabilité à l'arrière et du volume du coffre ainsi qu'en matière de comportement dynamique, lequel est justement l'un des points forts de la DS3 «normale».

Aussi attendions-nous impatiemment les premiers essais routiers, histoire de vérifier si cette DS3 Cabrio fait preuve d'un comportement aussi dynamique que la version fermée. Et ici, force est de confesser que nous avons été légèrement déçus : dès les premiers mètres, on perçoit que la caisse a perdu une part non négligeable de sa rigidité. Certes, c'est moins préoccupant qu'avec un cabriolet classique, mais... Pour le reste, le plaisir de conduire qui caractérise la DS3 a été préservé. Le train avant n'a rien perdu de son caractère incisif et parvient aisément à faire passer à l'asphalte les 155 ch de notre 1.6 THP à boîte manuelle.

Malgré une caisse sensiblement moins rigide que celle de la DS3 «normale», la DS3 Cabrio procure presque autant de plaisir de conduire. Et en matière d'élégance, elle n'a rien à envier à sa soeur aînée. Reste que, sur bien des points, ce «semi-cabriolet» impose davantage de concessions que ne l'affirme Citroën, avec un accès au coffre ridiculement étriqué et une visibilité vers l'arrière qui cause bien du souci lorsque le toit est totalement ouvert.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1543 du 20 février 2013.

Dans cet article : Citroën, Citroën DS 3 , DS, DS DS 3

Rédigé par le

Les concurrentes