Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / DS 4 E-Tense 225 Cross (2022) - pas comme les autres

Rédigé par Klaas Janssens le

La DS 4 est également proposée en version hybride rechargeable E-Tense 225. Le Moniteur Automobile a testé la version Cross.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Bien que la DS 4 soit basée sur la dernière plateforme EMP2 que Stellantis utilise également pour l'Opel Astra et la Peugeot 308, ce modèle porte la voiture à un niveau supérieur. Sachant qu'il n'est pas possible de déjouer la concurrence allemande en les imitant, le constructeur français adopte une approche plus expressive. Du moins en ce qui concerne la carrosserie et le design intérieur, car la DS 4 est arrosée d'une sauce design audacieuse.

L'intérieur est élégant, respire le luxe à la française et présente de nombreuses touches de style. Bien que cela se fasse au détriment de la facilité d'utilisation ici et là, car la forme a clairement pris le pas sur la fonction. Les commandes des vitres latérales sont partiellement hors de vue, la rangée horizontale de boutons sous l'écran multimédia est à peine lisible et le cockpit numérique offre très peu d'informations. Mais la palme de la fonctionnalité la plus inutile revient au trackpad : il est beau, mais n'a aucune valeur ajoutée.

Bien que les modèles SUV se portent très bien en ce moment, la nouvelle DS 4 n'a pas de version Crossback. Mais un coup d'œil à la liste des prix montre que la gamme comprend une version Cross à 750 €. Il s'agit d'une version plus aventureuse avec des caractéristiques Crossover. Pensez à la finition noire brillante des rails de toit, de la calandre, des cadres de fenêtres et des parties inférieures du pare-chocs, ainsi qu'aux bandes de protection de couleur aluminium et aux jantes spécifiques de 19 pouces. Techniquement, cependant, rien ne change : pas de suspension surélevée ou renforcée.

DS 4 E-Tense Cross

Conduite

En attendant une version 100% électrique, attendue dans le courant de l'année 2024, DS vous offre le choix entre des moteurs à combustion conventionnels (1.2 Puretech, 1.6 Puretech et 1.5 BlueHDI) et deux versions hybrides rechargeables (E-Tense 180 et E-Tense 225). Nous avons conduit la variante PHEV la plus puissante, qui combine un moteur à essence turbo de 1,6 litre avec un moteur électrique de 110 ch et une batterie de 12,4 kWh. L'autonomie électrique est donc de 40 à 45 km, mais la DS 4 E-Tense est particulièrement adaptée à une utilisation en ville ou en périphérie.

Le module électrique réduit le volume du coffre (le compartiment de rangement sous le plancher a été supprimé) et augmente le poids total de 250 kg (à 1730 kg), mais la DS 4 E-Tense ne donne pas l'impression d'être en surpoids. Grâce à son centre de gravité bas et à sa direction légère et directe. En effet, dans des circonstances idéales, le sprint de 0 à 100 km/h ne prendrait pas plus de 7,7 s et la vitesse maximale serait toujours de 233 km/h. Mais la DS 4 E-Tense n'est jamais aussi rapide. En outre, l'essieu de torsion arrière a fort à faire avec le poids supplémentaire des batteries, ce qui, sur de mauvaises routes, peut entraîner un pompage.

La tenue de route est cependant à la hauteur des ambitions haut de gamme de la DS 4, avec une belle interaction entre le 4 cylindres essence suralimenté et le moteur électrique. Cependant, une fois les batteries complètement épuisées, le bruit du moteur augmente, la consommation de carburant atteint des sommets et les changements de vitesse deviennent saccadés. Vous pouvez économiser un peu d'énergie via le menu énergie, mais dans la pratique, cela ne sert pas à grand-chose. Sur la route, les freins étaient le plus gros problème. La transition entre le freinage régénératif et le freinage hydraulique manque de feedback et de raffinement.

DS 4 E-Tense Cross

Verdict

La DS 4 est le premier modèle de DS ayant son propre caractère. Il ne s'agit pas d'une question de maniabilité ou de confort, mais surtout d'un design épuré et d'une décoration agréable. Le nom Cross n'apporte pas grand-chose, mais il donne un cachet supplémentaire au design. L'intérieur est particulièrement différent, sans pour autant devenir une caricature. Seule l'ergonomie pourrait être meilleure.

Le système de propulsion hybride rechargeable de la DS 4 E-Tense 225 correspond à l'image haut de gamme qui est véhiculée, car l'assistance électrique apporte un supplément de finesse. En outre, l'avantage fiscal compense quelque peu le prix d'achat élevé. Mais les kilos supplémentaires pèsent sur les performances, la maniabilité et le confort de conduite, tandis que la sensation irrégulière des freins est carrément désagréable.

 

 

  • Expérience intérieure
  • Caractère individuel
  • Détails de style
  • E-Tense plus lourde
  • Sensation au freinage
  • Ergonomie

Dans cet article : DS, DS DS 4

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @kjanssens_pro

Essais

Nos essais