Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Audi S6 TDI : un gros Diesel… pour l'Europe

Alors que de plus en plus de constructeurs tournent le dos au gazole, Audi suit le chemin inverse. En Europe, la marque d'Ingolstadt propose presque tous ses modèles S avec un TDI sous le capot. Ce choix se justifie-t-il?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

La récente Audi A6 n'avait pas encore eu droit à une version S, qui annonce elle-même une RS. Mais lorsque le constructeur allemand a annoncé l'arrivée des ces S6, S6 Avant et S7 Sportback, nous avons été surpris qu’elles reçoivent toutes trois un 3.0 V6 TDI de 349 ch, alors que, sur d'autres marchés, elles sont animées par un V6 biturbo à essence de 450 ch. La raison la plus évidente de ce choix réside dans les rejets de CO2 plus bas du moteur turbo Diesel à hybridation légère. Chez Audi, on considère la nouvelle S6 TDI comme la solution idéale pour qui désire beaucoup de puissance pour abattre de grandes distances. En d'autres termes, les S6, S6 Avant (break) et S7 Sportback sont davantage des bêtes d'autoroute que des dévoreuses de virages.

Ce qui change

Il faut être un connaisseur pour faire la différence entre une Audi S et ses sœurs plus modestes, mais même les plus grands fanatiques auront du mal à distinguer une S à moteur TDI d'une autre à moteur TFSI. Le seul moyen consiste à s'intéresser aux 4 sorties d'échappement. Dans le cas de la TDI, elles sont factices: les gaz brûlés s'échappent du côté gauche via une double sortie dissimulée. C'est nécessaire puisque, du côté droit, le réservoir d'AdBlue, dont la capacité a été portée de 12 à 22 l, se trouve dans le chemin. Mais comme la clientèle aime pouvoir constater (et surtout montrer…) qu'elle possède une version S, Audi a choisi la solution des 4 pseudo-sorties d'échappement. Pour le reste, on signalera que la S6 repose sur des jantes de plus grand diamètre (21" contre 20") et qu'elle possède des rétroviseurs extérieurs de teinte métallisée, un bouclier avant plus imposant et un becquet sur le couvercle de malle. La S6 reçoit les sièges Sport sans supplément, des baquets plus sportifs encore étant proposés en option. Le Virtual Cockpit (tableau de bord numérique) fait partie de la dotation de base, avec une disposition spécifique. Cerise sur le gâteau, des logos «S» ornent le volant et les seuils de portes.

Le moindre gramme de CO2 non rejeté contribue au respect des quotas en la matière établis par la Commission européenne. Aussi le constructeur aux anneaux s'est-il efforcé d'épurer au maximum les gaz d'échappement et d'en réduire autant que possible les rejets de dioxyde de carbone. Nous avons déjà évoqué le grand réservoir d'AdBlue, mais la S6 peut encore compter sur une hybridation légère qui fait appel à un alternodémarreur et à une tension de bord de 48 V. Cela permet de récupérer l'énergie cinétique en phase de ralentissement. Elle est alors transformée en courant électrique, lequel est stocké dans une batterie lithium-ion. Le dispositif comporte encore une fonction stop&start, pour désactiver plus fréquemment et plus longuement le V6, à l'arrêt ou lorsque l'on est lancé sur l’autoroute en descente, par exemple. La batterie fournit également l'énergie nécessaire au compresseur électrique, destiné à supprimer le temps de réponse du turbo à bas régime. Toutes ces mesures se traduisent par une consommation moyenne normalisée de 6,3 l/100 km avec les jantes de 21" optionnelles de notre voiture d'essai, ce qui correspond à des émissions de CO2 de 165 g/km.

Comment ça roule

Il va sans dire qu'une berline accusant 2 tonnes sur la bascule ne peut dispenser autant de plaisir en virages qu'une voiture de sport légère. Cela n'empêche pas la S6 de se montrer à l’aise, les quatre roues directrices diminuant le rayon de braquage à faible allure (en dessous de 60 km/h) et améliorant la stabilité aux vitesses plus élevées. La transmission intégrale répartit le couple dans une proportion de 40/60 entre les roues avant et arrière, ce qui confère à la voiture un comportement agréablement neutre. La suspension sport et les pneus Pierelli P Zero contribuent également à repousser très loin les limites de l'adhérence, y compris sur une chaussée détrempée.

Reste que cette S6 n'est clairement pas conçue pour être balancée d'un virage à l'autre sur un mode sportif: efficace, son comportement général n'est en revanche jamais joueur. Et son TDI manque, à notre sens, un peu trop de ressources sous la barre des 2000 tr/min pour être qualifié de mécanique réellement sportive. Sur une autoroute allemande rectiligne, par contre, il se montre nettement plus à l'aise: l'ambiance dans l'habitacle est empreinte de quiétude (du moins si le booster présent dans la ligne d'échappement n'est pas activé…), tandis que la puissance  se montre largement suffisante pour devancer à peu près n'importe quel autre usager de la route. Et c'est dans ce contexte que le moteur Diesel abat sa carte maîtresse: une consommation qui reste assez facilement sous la barre des 8 l/100 km. Essayez donc de reproduire ce chiffre avec la version à essence de 450 ch !

Budget

La S6 est naturellement une voiture chère dont les prix peuvent être directement comparés à ceux de la concurrentes. Notez que le modèle existe aussi en A7. C'est la S7 et elle est vendue 8000 € de plus...

Notre verdict

L'Audi S6 TDI fait exactement ce qui est indiqué sur l'emballage : elle se révèle dynamique, mais avec une préférence pour les portions d'autoroute (illimitées…) rectilignes. Dans cet exercice, le Diesel apparaît parfaitement à sa place, mais sans vraiment faire la différence avec les autres mécaniques TDI. La lettre S ne signifie donc pas «spécial» ou «sport», mais plutôt «sage» (enfin, relativement…). Pour la vraie grosse artillerie, il faudra attendre la RS6…

Dans cet article : Audi, Audi A6

Rédigé par le