Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Nouveaux modèles / BMW Série 1 2019 : Premières informations officielles

BMW communique officiellement, pour la première fois, sur la nouvelle et future Série 1. En développement sur le circuit français de Miramas, le modèle passe, comme on s’y attendait, à la traction.

Sommaire :

Ce que nous savions depuis longtemps est désormais officiel : la prochaine BMW Série 1 ne sera plus une propulsion, mais une traction. Ce qui est logique puisque le constructeur bavarois utilise ici l'architecture FAAR qui est une évolution de la plateforme UKL sur laquelle sont notamment assemblés les Mini Countryman et BMW X1/X2. Cette troisième génération de Série 1 perd donc aux yeux des puristes l’un de ses grands atouts même si Munich a préparé ce changement et précise que la dynamique de conduite de ce nouveau modèle sera encore optimisée. Le constructeur soutient en effet que la Série 1 de 2019 sera plus agile et que le temps de réponse du châssis sera réduit.

La technologie de l’i3

La Série 1 sera dotée de la technologie ARB du modèle électrique i3. Il s’agit en réalité d’un antipatinage intégré à la gestion du moteur et non plus dans l’unité de contrôle de l’ESP (ou DSC ici pour Dynamic Stability Control). Avantage : les informations transitent plus rapidement. Il en ressort un sous-virage jugulé plus rapidement et qui n’est plus assorti d’une réduction de la puissance moteur, donc de la désagréable impression d’être freiné dans son élan. Toutes les Série 1 seront en outre livrées avec le Performance Control, c’est-à-dire une fonction de différentiel autobloquant virtuelle qui intervient via des freinages ciblés pour améliorer la maniabilité.

M135i comme porte-drapeau

La version la plus puissante de la Série 1 sera la M135i. Elle sera équipée d’office de 4 roues motrices. Elle est propulsée par un 4 cylindres de 2 litres qui offre une puissance de 306 ch et un couple de 450 Nm. Il s’agira clairement d’une concurrente de la récente Mercedes-AMG A35 4Matic dont la puissance est d’ailleurs identique. BMW ne communique pas encore sur les performances, mais on sait déjà que sur le X2 M35i, le 0-100 km/h est exécuté en moins 5 s. Notons que l’engin est accouplé à une boîte automatique à 8 rapports et que le moteur est porté transversalement et non plus de manière longitudinale.

Plus d'espace intérieur

La nouvelle architecture FAAR offre aussi un espace intérieur optimisé. Le volume de chargement de la Série 1 s'élèvera à 380 litres, soit un gain de 20 litres par rapport à la génération précédente. À l'arrière, les passagers disposent de plus de garde au toit (+1,9 cm) et de plus de place pour les jambes (+ 3,3 cm). Esthétiquement, la carrosserie de la nouvelle Série 1 suit l’évolution amorcée avec les autres modèles. Elle combine donc l’allure générale de la génération précédente tout en l’agrémentant de détails résolument modernes et typiques des dernières réalisations en date.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.