Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Qu'avons-nous pensé du Lexus NX 450h+ ?

Rédigé par Alain Devos le

Alain Devos, rédacteur en chef d'AutoGids, a toujours du mal avec le design des SUV Lexus, mais cela ne l'a évidemment pas empêché de prendre le volant du nouveau NX 450h+. Découvrez ce qu'il a aimé ou pas.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le NX est le premier Lexus disponible avec une motorisation hybride rechargeable, ce qui signifie que la marque rattrape enfin ses principaux concurrents. Même la maison mère Toyota a déjà présenté le RAV4 Plug-In Hybrid, équipé du même groupe motopropulseur. Toujours concernant le RAV4, il profite d'un design assez sobre. C'est le cas pour beaucoup de Toyota, alors que les designers de Lexus semblent avoir une grande marge de manœuvre. Bien sûr, ils doivent suivre la tendance stylistique qui a été définie pour la marque. Mais nous en reparlerons plus tard.

Cette deuxième génération de NX est arrivée sur le marché au début de l'année. Outre l'option de transmission supplémentaire et le design, elle se distingue de son prédécesseur par sa nouvelle plate-forme, son centre de gravité plus bas, sa voie plus large et une meilleure répartition du poids sur les deux essieux. La voiture a une structure plus rigide, offre plus de confort et présente également de meilleures qualités dynamiques, autant d'améliorations logiques pour un changement de modèle. Mais il y a plus.

J'ai aimé

Je n'étais guère fan des intérieurs de Lexus, où le terrible trackpad et d'autres caractéristiques fantaisistes nuisaient parfois à la facilité d'utilisation. Heureusement, cela appartient au passé. Il faut un peu de temps pour s'habituer au déverrouillage électrique des poignées de porte, mais je peux tout à fait apprécier l'espace disponible à l'avant et la poste de conduite de ce NX. Il y a encore plusieurs gros boutons et tout est très bien fini. Par contre, il est difficile de comprendre pourquoi, en 2022, mon téléphone Android doit encore être connecté à la voiture à l'aide d'un câble, alors qu'un Apple peut apparemment être connecté sans fil.

Mais bien sûr, ce qui compte vraiment avec ce NX, c'est le groupe motopropulseur qu'il abrite. Nous connaissons la technologie hybride rechargeable depuis un certain temps déjà ; ce qui est unique, c'est que ce système japonais, après avoir vidé la batterie disponible pour un maximum de 70 km, commence à fonctionner comme un hybride auto-rechargeable. Je n'ai donc pas consommé plus de 7 l/100 km ; pour une voiture qui avoisine les deux tonnes et qui fait appel à un moteur essence de 2,5 litres, c'est un très bon résultat.

Le NX n'est pas vraiment sportif. Quiconque y voit un problème ferait mieux de se tourner vers la concurrence allemande. En attendant, je peux me contenter de la facilité de conduite et donc du confort de la voiture. La puissance combinée de 309 ch et les montées en régime toujours souples, grâce à la boîte de vitesses maison (à engrenages planétaires), y contribuent certainement. C'est peut-être en partie dans ma tête, mais avec une Lexus comme celle-ci, je ressens toujours moins le besoin d'aller vite qu'avec, disons, une BMW ou une Mercedes.

Je n'ai pas aimé

Ah, le design de ce SUV et des autres SUV de Lexus. Certaines personnes l'adorent. Pour ma part, je le trouve un peu trop grandiloquent. La gigantesque calandre tient presque de la torture visuelle, mais pendant ma semaine d'essai, j'ai été surpris de recevoir plus de commentaires positifs que négatifs à son sujet. Il en va de même pour la poupe qui, à mon goût, présente également un peu trop d'angles vifs.

Mon verdict concernant le prix n'est pas une question de goût, il est assez élevé. Le NX hybride rechargeable est proposé à partir du troisième niveau de finition. Vous bénéficiez alors d'un grand luxe et d'un arsenal impressionnant d'équipements de confort, mais il vous faudra débourser 70.000 €, au bas mot, pour les obtenir. Si vous pouvez l'immatriculer en tant que voiture de société, vous bénéficierez encore d'un avantage fiscal important. Mais la différence de prix avec l'hybride autorechargeable reste très importante, alors que celui-ci ne consomme pas beaucoup plus en pratique. Le genre de choix pour lesquels il est préférable de faire appel à un comptable.

Donc

Le grand avantage d'une marque comme Lexus est peut-être qu'elle conserve son statut d'outsider, même en Europe. J'ai du mal à accepter ce design artificiel, mais il apporte cette petite touche d'originalité que les "énièmes" Audi, BMW ou Mercedes ont perdu depuis longtemps. Faut-il pour autant opter pour le 450h avec son système hybride rechargeable ? S'il s'agit d'un achat privé, certainement pas. Dans ce cas, le 350h, également disponible en traction si on le souhaite, est beaucoup moins cher.

Dans cet article : Lexus, Lexus NX

Facebook: @alain.devos.18 / Twitter: @devos_alain / Instagram: @adevos12

Essais

Nos essais