Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Seat Leon Cupra R ST : Super Glue

Ultime sportive badgée Seat, la Leon Cupra R ST illustre l’interprétation ibérique du break de chasse. Au programme : 300 ch, 4 roues motrices et des Michelin Pilot Sport Cup 2 qui collent au bitume !

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

De prime abord, on peut légitimement se demander pourquoi cette Seat Leon Cupra R ST n’est pas un produit Cupra qui, rappelons-le, est devenu une marque à part entière en 2018 avec la commercialisation de son premier modèle, la Cupra Ateca. Il aurait d’ailleurs été plus logique de lancer la marque avec une « vraie » sportive, plutôt qu’un SUV, aussi dynamique soit-il. Officiellement, la raison de ce choix est somme toute logique. La Leon Cupra R ST est le fruit de l’ancien département Cupra de Seat, c’est pourquoi elle en garde l’emblème, quitte à créer une certaine confusion sur la plan marketing. Il faudra donc attendre la nouvelle génération de Leon, attendue en 2020, pour en découvrir une déclinaison entièrement chapeautée par la jeune marque.

Ce qui change

La Leon Cupra R ST reprend les ingrédients de la version 5 portes, sortie en 2017, en y ajoutant une dose de civilité pour mieux rencontrer ses prétentions familiales. Comprenez par là qu’elle n’est disponible qu’en boîte DSG à double embrayage et sept rapports, et qu’elle embarque de série le système de transmission à quatre roues motrices 4Drive. Celui-ci est piloté par un coupleur Haldex à embrayage multidisques à commande hydraulique, qui envoie jusqu’à 50 % du couple sur les roues arrière en cas de perte d’adhérence du train avant. L’avantage étant de disposer d’une motricité infaillible. L’inconvénient étant d’induire une certaine surcharge pondérale, puisque le break accuse 78 kg de plus que la version 5 portes. Au niveau du châssis, par rapport à la Cupra ST, les voies ont été élargies de 0,5 cm et le carrossage négatif a été porté à 2 degrés, à l’avant comme à l’arrière, pour un comportement plus incisif. On note aussi une nouvelle fusée d’essieu, piochée dans la banque d’organes du groupe Volkswagen. L’assistance variable de la direction électrique hérite d’un nouveau calibrage, de même que l’amortissement piloté, qui dispose toujours de trois modes (Confort, Sport, Cupra). Au niveau esthétique, quelques appendices en carbone accompagnent une quadruple sortie d’échappement, dont le timbre est moins expressif que sur la 5 portes, sans être inaudible ni déplaisant pour autant. A l’intérieur, mis à part un volant en Alcantara, des sièges baquet et un tableau de bord digital de série, il n’y a pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Comment ça roule

Sous le capot, le 2.0 l TSI développe 300 ch pour 400 Nm de couple. Plein comme un œuf, il ne manque pas de répondant, bien que son caractère soit quelque peu lissé par la boîte DSG, dont le paramétrage n’est pas toujours des plus inspirés en mode automatique. Silencieuse et confortable si nécessaire, la Leon Cupra R ST affiche un caractère clinique en conduite sportive. Équipée des Michelin Pilot Sport Cup 2 (1.000 €), elle se cramponne au sol sans jamais se désunir, son châssis faisant preuve d’une impressionnante rigidité. La direction est consistante, le système de freinage Brembo est puissant, tandis que le comportement rend une copie très lisse, laissant tout au plus transparaître un léger sous-virage lors d’inscriptions trop viriles. Si la version 5 portes n’était pas connue pour être particulièrement joueuse, le break ne fait que renforcer cette impression. Dans l’ensemble, l’expérience de conduite est donc moins intense, mais plus sécurisante. A chacun ses envies !

Notre verdict

Un brin moins enthousiaste à conduire que sa sœur, la Cupra R ST joue le registre du break de chasse efficace, pratique et sécurisant. Une philosophie qui sied parfaitement à sa vocation plus familiale, et qui s’adresse donc à un public différent. Reste qu’à 52 399 €, elle peine à justifier un surplus de 10 000 € par rapport à la Cupra ST.

  • Niveau d’adhérence bluffant
  • Confort et praticité préservées
  • Solides performances
  • Tarif difficilement justifiable
  • Série limitée non numérotée
  • Caractère un peu lisse

Dans cet article : Seat, Seat Leon

Rédigé par le