Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio vs Mercedes-AMG C 63 S Coupé

Avec 510 ch sous le capot, les Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio et Mercedes-AMG C 63 S Coupé s’alignent sur la grille de départ à armes égales. La confrontation était inévitable. Un duel sans merci s’annonce. Attachez vos ceintures, ça va bastonner!

Sommaire :

Synonyme de chance, le trèfle à quatre feuilles Quadrifoglio fleurit pour la première fois sur une Alfa Romeo RL en 1923, laquelle terminera en tête de la 14e Targa Florio. Depuis, le grigri porte-bonheur estampille les sportives de la marque italienne. AMG, des initiales de ses fondateurs Aufrecht et Melcher, dont le premier était originaire de la ville de Großaspach, se fait, quant à lui, remarquer à l’aube des années 1970, aux 24 Heures de Spa avec une rutilante berline Mercedes 300 SEL. (Re)connus pour leurs exploits en compétition, ces emblèmes du sport automobile entretiennent aujourd’hui la légende sur la route. Soucieux de redorer son blason, Alfa Romeo s’appuie à nouveau sur son passé glorieux avec la Giulia Quadrifoglio. Avec elle, les Italiens ne sont pas venus pour faire de la figuration. Objectif: donner un grand coup de botte dans la fourmilière allemande. En face, la Mercedes-AMG C 63 S Coupé (la berline n’était pas disponible) bombe le torse pour défendre les couleurs de la Mannschaft. Un match digne d’une finale de coupe du monde…

Rédigé par le