Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Rétro / Enchères de la Ferrari 335 S Spider Scaglietti : 32 millions

En marge du salon Rétromobile aux Invalides à Paris, la maison Artcurial a organisé des enchères avec une pièce maîtresse : une Ferrari 335 S Scaglietti de 1957. Le prix a frôlé le record absolu !

Sommaire :

Un acheteur américain a acheté le lot 170 de la vente Artcurial du salon Rétromobile de Paris : une exceptionnelle Ferrari 335 S Spider Scaglietti de 1957 de la collection Pierre Bardinon. Il devra débourser 32.075.200 € (35,7 M$) pour l’acquérir avant de lui faire traverser l’Atlantique. Le marteau du commissaire-priseur Me Hervé Poulain est tombé à 28 millions auxquels il faut ajouter les frais, d’où le prix final. C’est la voiture la plus chère jamais vendue en euros, mais elle loupe de peu le record absolu toutes monnaies confondues.

Record loupé de peu

La Ferrari 335 S Spider Scaglietti châssis 0674 de ce vendredi 5 février dispose d’un 4.1 l de 400 ch. Elle est capable de rouler à près de 300 km/h. La vente a débuté à 20 millions d’euros. 3 personnes en salle et 3 au téléphone ont débuté les hostilités. Après une minute, le prix était déjà de 26 millions. Ensuite, il faudra attendre 10 minutes, notamment par le temps de réflexion des enchérisseurs vu les montants engagés, pour arriver au dernier baroud et au prix final correspondant à l’estimation basse. Ce n’est donc pas un record absolu. En 2014, une Ferrari 250 GTO de 1962 était partie à 34 millions d’euros (cours actuel), soit 38 millions de dollars, lors d’une vente en dollars à Pebble Beach (États-Unis).

Alfa Giulia Sprint GTA disputée

Une enchère a été beaucoup plus disputée et acharnée. Plusieurs collectionneurs semblaient vouloir à tout prix une Alfa Romeo Giulia Sprint GTA de 1965. Cette voiture à restaurer, vendue dans son « jus », est restée dans les mêmes mains entre 1975 et 2014. Finalement, la vente s’est clôturée à 441.000 euros. C'est-à-dire le double du montant de l’estimation haute pour celle qui est une des premières Giulia Sprint GTA importées en France. Par contre, une Ferrari 250 GT SWB Berlinetta de 1963 est partie à 7,8 millions d’euros, alors que son estimation était de 9 à 12 millions.

Dans cet article : Ferrari , Alfa Romeo

PRIVATE LEASE

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.