Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Abarth 595 Pista : Récréature urbaine

La petite Abarth 595 reste l’une des citadines les plus décalées et jouissives du marché. La version Pista, forte de 160 ch, se veut une version plus pure, mais toujours accessible.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Malgré son label « Pista » qui rappelle certaines Ferrari très haut de gamme, cette Abarth 595 est tout sauf une sportive radicale et inaccessible. Seconde dans la gamme, juste après la 595 « normale », elle s’affiche à 21.790 €. Pour ce tarif, l’acheteur a droit au moteur 1.4 T-Jet de 160 ch ainsi qu’à quelques spécificités, comme sa quadruple sortie d’échappement « Record Monza », ses disques de freins ventilés et plus largement dimensionnés, sans oublier un train arrière amorti par Koni et les jantes de 17’’. Bref, juste ce qu’il faut pour flatter les rétines et doper les sensations au volant sans sombrer dans l’excès des versions Competizione et surtout Esseesse.

Des sensations

Fiat promet 216 km/h en pointe, et, croyez-nous, qu’à cette vitesse – sur notre piste d’essai - vu le gabarit et la sécheresse d’amortissement de l’engin, on a l’impression d’évoluer à 300 ! On préfère se délecter de son 0 à 100 km/h réalisé en 7,5 s dans une sonorité grave qui contribue au succès des petites Abarth 595. Au volant, on se régale. Le petit bolide de Turin est assez inconfortable, bruyant et pas toujours précis (gare aux mouvements du train arrière sur les revêtements dégradés), mais justement, c’est émotif et on « vit » chaque kilomètre. La boîte mécanique est plutôt plaisante, mais sachez qu’il existe une unité robotisée pour frimer plus à l’aise en ville. Ou profiter plus aisément de la partie infodivertissement très complète depuis la dernière évolution du modèle (Apple Car Play, Android). 

Fatiguante aussi

Comme toute voiture jouant sur la corde passionnelle, la Pista est jouissive, mais aussi usante à la longue. Les sièges Sport vous maintiennent bien en place, mais leur raideur et l’absence de réglage en hauteur donne vite envie de marquer la pause pour aller s’étirer les muscles – surtout les grands gabarits ! Comme toutes les Abarth, la Pista se destine avant tout à un usage de proximité et/ou aux automobilistes au kilométrage annuel réduit, d’autant que le 1.4 160 ch a vite soif. Comptez de 9 à 10 l/100 km de Super. Bien sûr qu’en roulant calme la moyenne peut chuter de 2 l/100 km, mais alors à quoi bon une Abarth Pista ? Pour ça, il existe la Fiat 500 1.2 69 ch…

Notre verdict

Dans la gamme Abarth 595, la Pista démontre qu’il reste des sportives bourrées de caractère et performantes pour une somme accessible à (presque) tout le monde, entretenant à sa manière la lignée des transalpines de caractère. Inutile ou passionnante, certains l’adorent, d’autres la détestent, mais les premiers ne se lassent pas de se montrer avec, de « faire péter » les 4 sorties d’échappement et de se catapulter d’un feu à l’autre. Bref : s’amuser de son auto, une qualité indéniable – et de plus en plus rare – que personne ne pourra lui enlever.

  • Sensations authentiques
  • 1.4 T-Jet 160 ch, le bon équilibre
  • Prix accessible
  • Sécheresse de la suspension
  • Consommation et autonomie
  • Fatigante en usage prolongé

Dans cet article : Abarth, Abarth 500

Rédigé par le