Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Seat Ibiza 2017 : Sûre d'elle-même

La Seat Ibiza a l'honneur d'étrenner une toute nouvelle plate-forme. Cela permettra-t-il à la cinquième génération du modèle de ne plus vivre dans l'ombre de la Volkswagen Polo, sa cousine allemande? Eléments de réponse.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

LE CONCEPT

Volkswagen semble envisager l'avenir de sa filiale espagnole de manière très positive. A un point tel que la Seat Ibiza de nouvelle génération se voit octroyer le privilège d'inaugurer une toute nouvelle plate-forme, avant même les futures Polo et Audi A1. Celle-ci répond au nom de MQB A0 et présente nombre d'avantages dont, en premier lieu, celui d'offrir une rigidité structurelle qui serait de 30% supérieure. Et bien que les dimensions extérieures de la nouvelle Ibiza soient très similaires à celles de l'ancienne (sauf en largeur), les cotes intérieures ont fameusement profité du rejet des roues aux quatre coins de la voiture (empattement augmenté de 9,5 cm et voies avant et arrière plus larges de 4,8 cm). Voilà qui confère à la petite polyvalente espagnole une posture plus adulte et mieux posée sur la route. Autre conséquence positive, les places arrière sont à présent suffisamment vastes pour accueillir très correctement deux adultes.

  • Style très réussi
  • Comportement routier plaisant et rassurant
  • Possibilités d'équipement up-to-date
  • Prix toute équipée ?
  • Vibrations du  1.0 TSI
  • Toucher de route trop sec avec les jantes de 17 ou 18"

CE QUI EST NOUVEAU

Le design de la carrosserie s'inspire à l'évidence de celui des récentes Ateca et Leon restylées, tandis que l'intérieur joue surtout sur les lignes droites. Les designers ont essayé de mettre un peu de couleur dans cet habitacle, avec un insert horizontal sur le tableau de bord, tandis que trois nouvelles teintes extérieures plutôt voyantes font leur apparition.  Curieusement, les voitures qu'il nous a été donné de conduire lors de cette première prise de contact étaient toutes de teinte gris clair ou gris foncé, et possédaient une finition intérieure piano black. Nous avons  également été frappés par la peine que s'est donné Seat pour faire ressembler les matériaux intérieurs à des plastiques moussés, alors qu'il s'agit bel et bien de plastiques durs, y compris pour la partie supérieure du tableau de bord.

Au chapitre motorisations, Seat met l'accent sur les mécaniques à essence. L'offre débute par le 1.0 MPI atmosphérique de 75 ch, suivi par le 1.0 TSI, beaucoup plus moderne et alimenté par injection directe. Ce petit moteur turbo se décline en 95 et 115 ch. Après l'été arrivera le tout nouveau 1.5 TSI, qui équipe déjà la Golf restylée, ainsi qu'une version CNG du tricylindre 1.0 TSI qui perd quelques chevaux au passage pour n'en plus délivrer que 90. Les TDI n'arriveront que fin 2017. Il s'agira exclusivement du 1.6 (le 1.4 TDI n'a pas été repris) qui développera 80, 95 ou 115 ch. Tous les moteurs de 95 ch ou moins sont associés à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. Les autres blocs disposent d'une boîte 6. Les 1.0 TSI 115 et 1.5 TSI pourront recevoir en option une boîte robotisée à 7 rapports et double embrayage.

COMMENT ÇA ROULE ?

La nouvelle plate-forme exerce une influence positive sur le comportement dynamique de l'Ibiza.  Nous n'avons pu prendre le volant que d'une 1.0 TSI 115 et d'une 1.5 TSI. Dans les deux cas, la petite espagnole fait montre d'un comportement précis et plaisant, mais également très rassurant: le train arrière suit avec une fidélité exemplaire la trajectoire imposée par les roues avant, même lorsque l'on braque brutalement. L'Ibiza n'est donc pas joueuse, mais évolue sur des rails, un peu comme une Mini. Nos voitures d'essai se caractérisaient par un toucher de route un peu trop sec selon nous. La cause est plus que probablement à rechercher du côté des jantes de 17 et 18" des voitures essayées. Avec ses 150 ch, la 1.5 TSI s'avère bien sûr plus qu'assez puissante, mais les 1.0 TSI 115 dispose lui aussi de réserves suffisantes. Mais les défauts de l'architecture tricylindre (bruit, vibrations) nous sont semblé moins bien masqués que sur une Leon ou une Ateca, par exemple.

PRIX-EQUIPEMENT

A l'intérieur de la voiture, impossible de rater l'écran tactile optionnel: avec une diagonal de 8", il est exceptionnellement grand pour un modèle de ce segment. Le commander est d'une simplicité enfantine et les possibilités du système sont tout à fait au goût du jour, notamment avec la compatibilité Apple Car Play, Android Auto et Mirror Link. Il est également possible de recharger son smartphone par induction. Le couplage du système avec notre appareil n'a pas posé le moindre problème, pas plus que l'écoute de musique en streaming. A propos de musique, une puissante installation hifi de chez BeatsAudio (300 Watt) fait également partie des possibilités. Voilà qui devrait plaire aux clients Seat qui seraient, dans chaque segment, quelque 10 ans plus jeunes que ceux des autres marques !

Pour le reste aussi, la nouvelle Seat peut compter sur des équipements qui étaient jusqu'il y a peu rares dans la catégorie. On pense ici à l'avertisseur de collision, au régulateur de vitesse adaptatif, à l'accès mains libres ou encore à la caméra de recul. Mais tout cela n'est pas de série, bien sûr. A l'heure actuelle la composition des différentes finitions n'est pas encore connue, pas plus que les prix. Ce qu'on sait déjà, c'est que cette Ibiza se déclinera en 4 niveaux d'équipement: Reference, Style, FR et Excellence. Le premier sera une vraie version d'accès, à prix serré. La Style sera sans doute la finition la plus intéressante, tandis que les FR et Excellence sont appelées à jouer les hauts de gamme, dans un style sportif pour l'une, plus typé confort et élégance pour l'autre. Les tarifs en Belgique ne sont pas encore connus non plus, mais l'Ibiza la moins chère (1.0 MPI 75 ch Reference) devait coûter quelque 13.990 euros, l'Ibiza 1.0 TSI 95 Style 16.920 euros et l'Ibiza 1.0 TSI 115 FR 19.700 euros. Rappelons que ces prix ne sont communiqués qu'à titre purement indicatif.

LA CONCURRENCE

Eh oui, des rivales, elle va en avoir, la nouvelle Ibiza! A commencer par les Volkswagen Polo et Skoda Fabia. Par rapport à ses cousines allemande et tchèque, l'Ibiza entend se démarquer par son caractère méditerranéen. Les clients sensibles à cet aspect des choses disposeront en tout cas, avec l'Ibiza, d'une voiture beaucoup plus moderne que ce Fiat et Alfa Roméo proposent dans le segment B: les Punto et MiTo sont aujourd'hui des presque retraitées !

NOTRE VERDICT

Seat n'est pas peu fier d'être la première marque du groupe Volkswagen à bénéficier de la nouvelle plate-forme MQB A0. Et à juste titre, parce que cette dernière amène des progrès substantiels à quasi tous les niveaux, qu'il s'agisse de comportement routier, d'habitabilité ou encore de capacité du coffre. Si l'on ajoute à cela un look craquant, on se dit que cette nouvelle Ibiza ne peut que rencontrer le succès et poursuivre ainsi dans la voie ouverte par ses aînées.

Dans cet article : Seat, Seat Ibiza

Rédigé par le