Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mini John Cooper Works GP : une JCW à la dure

Pour ceux qui trouveraient la Mini John Cooper Works trop sage, Mini a concocté cette version GP, encore plus extrême. On vous emmène ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Lors du lancement de la Mini moderne, BMW n’a pas hésité à comparer la tenue de route de cette citadine branchée à celle d’un kart. Un rapprochement marketing un peu tiré par les cheveux, mais il faut toutefois reconnaître que la petite puce se montrait très joueuse. Bien que la Mini soit devenue plus grosse et plus confortable avec le temps, le plaisir de conduire a été préservé lors de chaque nouvelle génération. Et pour souligner ce caractère dynamique, la marque d’Oxford a créé la GP: une déclinaison encore plus sauvage de la (déjà turbulente…) John Cooper Works, qui se sépare des équipements superflus pour s’alléger et exalter les sensations pures. La recette est similaire à celle utilisée par Renault avec la Mégane RS Trophy-R: la GP de chez Mini associe une carrosserie optimisée au plan aérodynamique, un habitacle dépouillé et des réglages de châssis radicaux. Mais, contrairement à Renault Sport, Mini optimise aussi le moteur. Sous le capot, on retrouve le bloc turbocompressé de la BMW M135i xDrive: un deux litres qui délivre 306 ch et 450 Nm. Cette cavalerie est envoyée vers les roues avant via un différentiel autobloquant mécanique.

Dans cet article : MINI, MINI Mini

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @janssensklaas