Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mazda CX-3 : Refonte protocolaire

L’heure du restylage du Mazda CX-3 coïncide avec l’introduction des nouvelles normes d’homologation en Europe. Les modifications se trouvent, dès lors, davantage sous le capot que sur la face avant!

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Lancé en 2015, le SUV compact CX-3 est rapidement devenu en Europe le deuxième modèle le plus populaire du catalogue Mazda, après son grand frère CX-5. L’heure de la traditionnelle refonte de mi-carrière sonne dès lors davantage comme un passage obligé pour se conformer aux nouveaux critères de dépollution que comme un ravalement complet de façade.

Ce qui change

La nouvelle calandre à deux grandes lamelles d’épaisseurs différentes et les blocs optiques arrière légèrement redessinés se profilent comme les évolutions esthétiques les plus saillantes. Mazda aurait-il préféré miser sur une refonte du poste de conduite? Manifestement, non! Les évolutions paraissent tout aussi légères à bord avec, en guise de point d’orgue, la généralisation d’un frein de stationnement électrique pour dégager davantage d’espace de rangement. Plus globalement, le CX-3 présente toujours un habitacle correctement fini. Mais il inspire une certaine impression de confinement, surtout aux places arrière, en raison de la ceinture de caisse ascendante. Le coffre, lui, présente toujours un volume assez moyen pour le segment (350 l) et impose de composer avec un seuil d’accès élevé. Quant à la modularité, elle reste réduite à sa plus simple expression: les dossiers rabattables (1.260 l).

Cette remise à niveau est surtout l’occasion pour Mazda de peaufiner l’offre mécanique de son SUV compact. En l’occurrence, le constructeur d’Hiroshima a modifié en profondeur le Diesel 1.5 SkyActiv-D, dont la cylindrée est maintenant de 1,8 litre. Ce nouveau moteur délivre 115 ch à 4000 tr/min et un couple maximal de 270 Nm entre 1600 et 2600 tr/min. Le moteur à essence 2.0 SkyActiv-G, déjà proposé auparavant, évolue également à l’occasion de ce restylage afin de pouvoir continuer à expirer sans filtre à particules, même à l’heure de la norme Euro 6d Temp. Il se voit toujours proposé en deux puissances: la variante d’accès délivre dorénavant 121 ch, la plus puissante 150. Mais toutes deux fournissent un couple identique de 206 Nm à 2800 tr/min.

Comment ça roule

En route, le nouveau Diesel manque un peu de répondant dans les plus basses rotations et n’offre manifestement pas non plus l’allonge surprenante de son grand-frère 2.2 Skyactiv-D. Quand il évolue dans sa « zone de confort », le nouveau 1.8 SkyActiv-D fonctionne néanmoins plutôt efficacement. L’essentiel des ventes chez nous devrait toutefois dorénavant se concentrer sur la version d’accès du moteur à essence.

Budget

Le CX-3 se situe dans la moyenne supérieure côté budget. Mais c’est le fait d’un équipement très correct, d’une finition soignée et d’une fiabilité qui, forcément, se paie aussi quelque part. La petite tablette d’infodivertissement trônant au sommet de la planche de bord reste, quant à elle, identique. Et accuse maintenant le poids des ans par rapport aux modules plus modernes. Notons néanmoins que Mazda propose maintenant de lui offrir la compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto moyennant 290 €.

Notre verdict

Si elle manque un peu de « coffre » en reprises en l’absence de suralimentation, cette mécanique atmosphérique 1.8 se révèle plutôt confortable à l’usage et anime, tout en souplesse, le compact CX-3.

  • Comportement dynamique
  • Finition soignée
  • Agrément des commandes
  • Coffre: volume et accès
  • Système d’infodivertissement daté
  • 1.8 Diesel creux sous 1700 tr/min

Dans cet article : Mazda, Mazda CX-3

Rédigé par le

Les concurrentes