Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mazda 3 SkyActiv-X : Révolutionnaire, vraiment?

Chez Mazda, on aime les défis technologiques. Le SkyActiv-X relève de la gageure: ce moteur nourri à l’essence tire profit de l’allumage par compression que l’on trouve sur les moteurs Diesel. But de cette prouesse: réduire la consommation et, du coup, les émissions.

  • Avis Rédaction 15.20/20

Sommaire :

Visiblement, tous les constructeurs automobiles n’adhèrent pas de la même manière à l’hystérie de la voiture électrique! Mazda a choisi l’option «village gaulois qui résiste à l’envahisseur» et argumente ses choix:  «Sachant que les deux tiers de la production mondiale d’électricité proviennent actuellement de la combustion de carburants fossiles, Mazda juge hypocrites les réglementations considérant comme nulles les émissions de véhicules électriques. En effet, une fois converties en données du puits à la roue, les émissions moyennes de CO2 d’un véhicule électrique peuvent avoisiner celles d’un véhicule classique en fonction du mix énergétique utilisé pour la production d’électricité.» Voilà ce qu’on pouvait lire dans le dossier de presse qui accompagnait récemment la présentation de la Mazda 3 SkyActiv-X. L’argument à l’encontre de la voiture électrique peut se comprendre, mais reste à nuancer. Car si l’on prend en compte le cycle complet «du puits à la roue» pour avancer qu’une voiture électrique émet bien, en définitive, du CO2, il faut prendre la même base pour un moteur thermique, pour lequel la production d’essence ou de Diesel émet elle aussi du CO2 qui s’ajoute à celle émise lorsque le véhicule roule. Et donc, sur le strict plan des émissions de CO2, un véhicule électrique en émet moins, c’est indéniable. Même si l’électrique pose d’autres problèmes, c’est entendu. 

Bien sûr, pour tenter de répondre aux normes antipollution imposées à l’échelle mondiale, Mazda se doit de trouver des solutions de son côté. «Nous nous engageons à réduire nos émissions moyennes de CO2  du puits à la roue de 50% d’ici à 2030, par rapport aux niveaux de 2010, et de 90% d’ici à 2050», clament les dirigeants à Hiroshima.

Faisons confiance aux ingénieux ingénieurs nippons. Une marque capable de porter le moteur rotatif à bras-le-corps (avec succès en compétition, de surcroît) et qui, depuis une trentaine d’années, égaie le paysage automobile d’un roadster déluré a largement prouvé qu’elle avait de la ressource. L’arrivée du moteur SkyActiv-X le démontre une fois de plus avec sa technologie aussi originale qu’innovante.

  • Tenue de route
  • Confort de marche
  • Ligne originale
  • Visibilité à l’arrière
  • Gain en consommation à confirmer
  • Volume du coffre

Dans cet article : Mazda, Mazda Mazda3

Rédigé par le

Les concurrentes