Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Jeep Renegade 1.3 150 ch 4x2 : Séduisante

Au même moment que sa cousine technique la Fiat 500X, la Jeep Renegade a logiquement elle aussi droit au 4 cylindres 1,3 litre de quelque 150 ch et à la boîte robotisée qui le seconde. Franchement, ça vaut la peine de s’y intéresser.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Il faut bien reconnaître que le tricylindre 1.0 de 120 ch était un peu juste dans la Renegade. Ainsi motorisée, celle-ci était certes bien agréable à conduire en douceur, mais peu vivante et, somme toute, relativement gourmande pour sa cylindrée, du fait d’un rapport poids/puissance peu favorable.

Vive le 1.3 Turbo

Inauguré tout récemment par la Fiat 500X et la Renegade, le 1,3 litre devrait connaître une belle carrière chez les deux constructeurs. Plus linéaire que sportif, bien rond à tous les régimes, il constitue un régal en toutes circonstances. Mais le poids de la Renegade a tôt fait de vous faire oublier toute velléité «sportive». L’agrément est ailleurs, dans une conduite coulée, éventuellement rapide, détendue en toutes circonstances du fait d’une insonorisation, globale et mécanique, remarquablement réussie, et d’un confort global étonnant.

La direction n’appelle aucune critique et, par rapport aux premières Renegade, le «toucher de route» est nettement meilleur, ce qui n’empêche pas l’auto de vous informer très vite de ses limites sur les revêtements dégradés. C’est plus inefficace qu’inconfortable. Mais le vrai sujet qui fâche, c’est la boîte robotisée, franchement déplaisante en manœuvres, où l’embrayage ne «colle» qu’après un temps de retard. Désagréable et stressant en ville, surtout lorsqu’il s’agit de dégager un carrefour… Sur la route, en revanche, elle se montre très agréable, surtout en conduite détendue.

Notre verdict

Dans la Renegade, ce 1,3 litre apparaît séduisant à bien des égards. Dommage que la boîte robotisée soit mal gérée en manœuvres. Et puis, par rapport à la Fiat 500X 1.3, difficile de s’en sortir avec moins de 0,7 l/100 de plus. Du coup, il faut beaucoup se brider pour rester sous les 8 l/100 km.

Dans cet article : Jeep, Jeep Renegade

Rédigé par le

Les concurrentes