Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Hyundai Bayon : fratricide ?

Le segment des petits SUV se porte toujours bien, et Hyundai élargit aujourd'hui sa gamme avec le Bayon : une alternative tout aussi alléchante que le Kona, mais qui coûte moins cher. Ça sent le cannibalisme, n'est-ce pas ?

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Depuis quelques années, Hyundai se distingue par des choix esthétiques audacieux qui sont également très réussis (bien que le goût soit bien sûr subjectif). Parmi les SUV, le Kona en est un bel exemple, et le Tucson qui a fait ses débuts l'automne dernier est du même acabit.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce nouveau Hyundai Bayon (nom inspiré de la ville basque de Bayonne, dont le jambon cru est la spécialité) s'inscrit dans la même dynamique : alors que certaines marques tournent en rond lorsqu'il s'agit de concevoir un SUV, le constructeur sud-coréen parvient à nous surprendre à chaque fois, sans utiliser l'excuse du "look familial". A lire : chaque modèle a sa propre personnalité et ne se distingue pas seulement par sa taille.

Carrosserie et dimensions

Avec une longueur de 4,15 m, le Hyundai Bayon n'est que 6 centimètres plus court que le Kona (qui vient de bénéficier d'un lifting), mais il est aussi 5 cm plus bas, ce qui lui confère des proportions légèrement différentes : davantage celles d'un crossover que d'un SUV, pour reprendre le langage marketing.

La base technique est totalement différente de celle du Kona : le Hyundai Bayon repose sur la plateforme de la citadine i20. Il est également construit dans la même usine, en Turquie.

Test 2021 Hyundai Bayon - Review AutoGids

Intérieur et coffre

Il n'est donc pas surprenant que la Hyundai Bayon emprunte son tableau de bord à la i20. Et c'est une bonne nouvelle : certes, les matériaux utilisés ne sont pas révolutionnaires (le plastique dur est omniprésent), mais le design est impressionnant et les possibilités de rangement sont nombreuses. Cependant, nous apprécions particulièrement le grand écran central de 10,25 pouces (sur les versions Techno et Sky), bien intégré et dont la manipulation est également intuitive, d'autant que l'écran tactile est complété par quelques boutons physiques, notamment pour la climatisation.

A l'arrière, l'espace pour les jambes dans la Hyundai Bayon est plus que décent compte tenu des dimensions extérieures compactes, bien que vous ne puissiez pas glisser vos pieds sous l'assise des sièges avant, du moins pas lorsqu'ils sont en position basse. Autre bonne surprise, le coffre est plus spacieux que celui du Kona : 411 litres contre 361... du moins pour les versions classiques, car dans le cas de la version micro-hybridée avec support 48V, le volume utile n'est que de 321 litres en raison de la batterie auxiliaire installée sous le plancher du coffre.

Test 2021 Hyundai Bayon - Review AutoGids

Specificaties en prestaties

Pour cette présentation, nous avons reçu une version 1.0 T-GDi 48V, équipée d'un alterno-démarreur de 10 kW et d'une batterie supplémentaire qui peut stocker une petite quantité d'énergie (0,46 kWh) pour donner un coup de pouce au moteur à essence trois cylindres lorsque cela est nécessaire (et très temporaire). Car oui, malgré un fonctionnement sans vibration et plutôt silencieux, il y a bien un trois cylindres sous le capot de notre Bayon. Avec ses 100 ch et 170 Nm, ce T-GDi a également réussi à nous surprendre agréablement par son caractère volontaire, son souffle long et son élasticité. Pour un tarif majoré de 1.250 €, ce moteur est couplé à une boîte de vitesses robotisée à double embrayage et sept rapports que nous ne pouvons que recommander sur la base de ce test.

En mode Confort et Sport, l'affichage des instruments entièrement numériques change et la fonction de roue libre n'est pas disponible. En outre, le moteur réagit de manière plus alerte à l'action du conducteur sur l'accélérateur et la boîte de vitesses robotisée passe les rapports plus tard. Mais pour être honnête : le mode Eco est si facile sur la Hyundai Bayon que nous n'avons pratiquement jamais utilisé les autres modes de conduite.

Comportement routier

En matière de confort de conduite, la contribution allemande à la mise au point est indéniable : le Hyundai Bayon est doté d'un amortisseur ferme qui freine les mouvements verticaux de manière efficace, mais progressive. Le contrôle des roues pourrait être meilleur cependant ; sur certaines bosses, on peut les sentir se soulever. Cela n'aide pas à l'équilibre des vibrations et peut conduire à des (petites) déviations de trajectoire, sans grande gravité toutefois. Le volant est agréablement léger et naturel, et bien que les tendances au roulis soient assez prononcées et que la direction manque de précision, le Bayon n'est pas en difficulté lorsque vous abordez un parcours sinueux à un rythme soutenu.

Test 2021 Hyundai Bayon - Review AutoGids

Prix en Belgique : Hyundai Bayon

La Hyundai Bayon est disponible avec deux moteurs et quatre niveaux de finition : Air (en combinaison avec le 1.2i de 84 ch ou le 1.0 T-GDi de 100 ch, toujours en boîte manuelle), Twist (1.0 T-GDi avec boîte de vitesses manuelle ou robotisée) et Techno et Sky (les mêmes, mais avec micro-hybridation). Selon Hyundai, la Techno avec boîte de vitesses robotisée dont nous avons disposé pour cet article (25 849 €) devrait devenir la version la plus vendue.

Son équipement de série comprend la climatisation automatique, un système de navigation, des jantes en alliage de 16 pouces, des rétroviseurs rabattables électriquement, un régulateur et un limiteur de vitesse, un ordinateur de bord, l'intégration des smartphones (Android Auto et Apple CarPlay, curieusement par câble dans les versions les mieux équipées avec l'écran de 10,25 pouces, mais sans fil avec l'écran plus petit de 8 pouces) et BlueLink ("fonctions connectées" et contrôle à distance du véhicule, via une application).

>>> 2021 Hyundai Bayon: versions, spécifications et prix

Hyundai Bayon - verdict du Moniteur Automobile

La Hyundai Bayon nous a agréablement surpris. Elle offre beaucoup d'espace pour une voiture de 4,15 m de long et son châssis offre un excellent compromis entre confort et dynamisme. Le seul reproche que l'on peut faire au petit SUV est qu'il n'utilise que des plastiques durs... qui ont cependant un très bel aspect.

Revenons à notre point de départ : ce Hyundai Bayon constitue-t-il désormais une véritable menace pour le Kona ? Oui... et non. Oui, parce qu'en termes d'espace intérieur et de fonctionnalité, il fait presque aussi bien pour un prix inférieur, non parce qu'avec sa gamme de moteurs moins puissants, qui est aussi moins diversifiée, il vise un public différent.

 

 

  • Moteur et boîte de vitesses combinés (DCT)
  • Compromis confort/tenue de route
  • Rapport prix/équipement
  • Régénération imprévisible (48V)
  • Plastiques intérieurs durs
  • Utilité de la micro-hybridation ?

Dans cet article : Hyundai, Hyundai Bayon

NEWSLETTER