Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Citroën Cactus 1.5 BlueHDi 100 : Un chameau bien sympathique

La C4 Cactus «phase 2» est déjà bien présente dans le paysage automobile. Honnie ou adulée (pour les mêmes raisons), elle a gagné en maturité. La voici nantie d’un nouveau 1.5 BlueHDi parfaitement convaincant.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Elle a bien changé de genre(s), la C4 Cactus. Son appellation féminisée indique qu’elle entend désormais séduire aussi les amateurs de feue la C4. Mission en grande partie accomplie: qualité perçue, confort de suspension et insonorisation sont améliorés et, globalement, on a l’impression d’en avoir plus pour son argent. Heureusement, parce que, si elle se veut une voiture «essentielle», elle n’est pas bradée pour autant.

Réellement sobre

Restait à moderniser l’offre de moteurs. Le 1.5 BlueHDi constitue la réponse de PSA aux normes de dépollution sans cesse plus draconiennes. Bien rond et disponible, il vibre vraiment très peu et se montre remarquablement discret.

Au volant, on se rend vite compte qu’il ne s’agit pas de faire fondre les chronos. Ce 1.5 BlueHDi 100 est destiné à la conduite coulée, où il fait merveille. A l’aise en ville comme sur les grands axes, il fait étalage d’une belle souplesse, bien servi par une boîte plutôt bien étagée.

Quelque 400 km d’autoroute à vitesse légale (belge) et environ 200 km d’un cocktail de nationales «à deux ou trois chiffres» et de ville peu engorgée ont résulté en une consommation moyenne de 4,9 l/100 km. Il ne fait aucun doute qu’en  conduite calme et anticipative, rester sous les 5 l/100 km est à la portée de tout un chacun.

Notre verdict

Fidèle à sa philosophie de départ, adroitement réorientée commercialement, la C4 Cactus vaut plus que jamais qu’on s’y intéresse. Loin d’être sans défauts, elle offre des qualités très appréciables.

  • Belle gueule, ligne et style originaux
  • Moteur rond, très sobre et silencieux
  • Coffre et espaces de rangement
  • Instrumentation indigente
  • Vitres AR à compas
  • Console centrale peu pratique

Dans cet article : Citroën, Citroën C4 Cactus

Rédigé par le

Les concurrentes