Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais moto / Mash Six Hundred 650 (2022) - Le sens de l'humour

Rédigé par Motorrijder Magazine le

La Six Hundred est le nouveau fer de lance de la marque française Mash. Mais comment se comporte cette moto sur la route ? Le Moniteur Automobile a fait le test.

Sommaire :

Concept

Il y a beaucoup de choses à dire à propos de Mash. Le constructeur français ne manque pas d’humour. Sinon, pourquoi avoir baptisé cette 650 «Six Hundred»? La façon dont Mash trace sa voie est malgré tout très sérieuse. En 2021, la marque a vendu quelque 600 motos. Au total, le compteur atteint 60.000. Et cette Six Hundred doit contribuer à accroître encore ce chiffre.

La Mash Six Hundred fait inévitablement penser à la Yamaha SR500 d’il y a une ou deux décennies. Comme la SR alors, cette Mash est dotée d’un monocylindre, un bloc qui a équipé aussi la Honda Dominator. Un moteur de 650 cm3 cependant modernisé, ce qui lui permet de répondre à la norme Euro 5. Le refroidissement n’est pas liquide, Mash s’en tenant à un échangeur huile/air.

Même si cette Six Hundred est relativement petite, sa hauteur de selle de 830 mm lui permet d’afficher un caractère relativement mature. L’ergonomie est bonne avec une position de conduite agréable et décontractée. Cette Mash ne fait pas dans l’extravagance. Pour des modes de conduite ou un écran TFT, il faut aller voir ailleurs. Mash s’en tient à des choses simples: on tourne la clé, on lance le moteur et c’est parti. Le monocylindre fait ce que tous les blocs de ce type font: il vibre. Mais cela n’a rien de désagréable puisque cela contribue à la sensation un peu rétro qu’entend donner cette Mash Six Hundred.

2022 Mash Six Hundred 650 Classic

Conduite

Même si le moteur ne cogne pas, la poignée de gaz est assez difficile à doser à basse vitesse. Comme si le fonctionnement de l’injection était parfois un peu chaotique. Là aussi, ce n’est pas vraiment gênant vu l’esprit rétro de la Mash Six Hundred. La boîte compte seulement cinq rapports. Et c’est suffisant. S’il ne faut pas espérer enquiller les vitesses à la volée, les changements de rapport sont précis.

Avec 181 kg à vide, on pourrait s’attendre à une moto assez lourde à manier. Mais cette Mash parvient sans problème à masquer son poids. Ne vous attendez cependant pas à des accélérations sidérantes. La Six Hundred n’a pourtant rien d’une moto anémique. Du moins sur le parcours d’essai qui nous était réservé. Cette Mash, nous l’avons découverte en Corse, l’île aux 10.000 virages. Avec des routes garnies de trous, de gravillons et de… cochons. Le genre de parcours où il faut toujours rester alerte. Dans les Ardennes, ce sera une autre histoire. Encore plus si l’envie vous prend d’embarquer sur la Six Hundred un passager et des bagages.

La suspension de cette Six Hundred fait bonne figure et les roues conservent parfaitement la trajectoire prévue, mais au moment de changer de direction, il ne faudra pas hésiter à y mettre davantage de conviction. Et lorsque le tempo s’accélère, par exemple en descente, on ressent aussi que les freins sont poussés dans leurs retranchements. L’ABS n’intervient aussi que lorsque l’on passe sur une bosse au moment de freiner. Mais en ville, ces freins s’avèrent suffisants.

2022 Mash Six Hundred 650 Classic

Verdict

Vous êtes à la recherche de cette savoureuse atmosphère rétro? Alors, la Mash Six Hundred 650 a tout pour vous plaire. Elle est séduisante et se comporte très bien pour une moto coûtant moins de 5.500 euros. Cependant, à nos yeux, elle pourrait être un peu plus moderne et dynamique, sa qualité étant aussi assez limite et sa technologie dépassée.

2022 Mash Six Hundred 650 Classic

Source : cet essai de la Mash Six Hundred 650 a été réalisé par notre partenaire Motorrijder-magazine.

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Avis

Derniers avis des propriétaires