Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Mercedes C 200 Break - suffisante ?

Même en tant que break, la nouvelle Mercedes Classe C promet beaucoup de confort et de raffinement, mais le groupe motopropulseur peut-il suivre ? Car la C 200 s’en tient à un moteur à essence de 1,5 litre seulement.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

Mettez la nouvelle à la Mercedes Classe C à côté de la précédente et vous pourrez jouer au jeu des différences. La dernière génération est dotée d’une face avant plus marquée et les blocs optiques sont également distinctifs, sinon la W206 ressemble beaucoup à sa devancière. Bien qu’elle ait été agrandie, principalement pour accentuer la différence de classe avec les Mercedes CLA et CLA Shooting Brake. La nouvelle Mercedes Classe C est donc plus longue de plus de 6 cm, la voie et l’empattement augmentent respectivement de 5 et 2,5 cm. Et cela profite en particulier aux passagers de la banquette arrière.

La nouvelle Mercedes Classe C Break est légèrement plus spacieuse, avec un volume de chargement variant d’un minimum de 490 l à un maximum de 1510 l. Le plancher de chargement est bas et la banquette arrière peut être facilement rabattue, comme il se doit dans un break moderne.

À l’intérieur, Mercedes joue la carte du numérique, avec un cockpit intelligemment conçu qui rappelle fortement celui de la (bien plus grande) Classe S. Le système d’infodivertissement MBUX s’articule autour d’un écran tactile central de 11,9 pouces qui regroupe la quasi-totalité des fonctions. Le bouton de commande sur la console centrale a disparu. En 2021, vous commandez le module multimédia avec votre voix. Et c’est de mieux en mieux. Il faut un peu de temps pour s’habituer au volant multifonctionnel avec ses pavés tactiles parfois récalcitrants, mais heureusement, le réglage du siège sur la porte et le levier de vitesse derrière le volant ont été conservés. Il est dommage que le choix des matériaux ne soit pas partout exempt de critiques.

2021 Mercedes C-Klasse Break

Conduite

La nouvelle Mercedes Classe C Break s’appuie sur la deuxième génération de l’architecture MRA qui a fait ses débuts sur la Classe S. Comme toujours, les moteurs sont longitudinaux et entraînent les roues arrière. Ils fonctionnent à l’essence ou au Diesel et sont de toute façon assistés d’un module électrique mild-hybrid de 48 volts qui délivre jusqu’à 20 ch supplémentaires – sauf avec le groupe motopropulseur hybride rechargeable. Ne cherchez pas de six cylindres, la nouvelle Mercedes Classe C ne sera disponible à la commande qu’avec un quatre cylindres. Même la variante AMG attendue plus tard.

La Mercedes C 200 Break est limitée à un moteur 1,5 litre qui développe 204 ch et un couple maximal de 300 Nm, puissance qui est transmise aux roues arrière par une boîte automatique à neuf rapports. C’est suffisant pour sprint de 0 à 100 km/h en 7,5 s et pour atteindre une vitesse de pointe de 240 km/h. Après notre semaine d’essai, nous avons noté une consommation moyenne de 7,3 litres aux 100 kilomètres. Le petit moteur fonctionne de manière étonnamment douce, ce n’est qu’à pleine charge qu’il gémit sous le poids considérablement accru de la nouvelle Classe C. Cette C 200 n’est pas une sprinteuse.

À l’avant comme à l’arrière, la Mercedes Classe C fait à nouveau appel à une suspension multibras, mais la suspension pneumatique optionnelle de la génération précédente a été abandonnée. Parce que cette option était rarement, voire jamais, commandée, selon Stuttgart. Seules les versions du modèle hybride rechargeable sont encore équipées d’une suspension pneumatique sur l’essieu arrière, pour compenser le poids supplémentaire des batteries.

La nouvelle Mercedes Classe C impressionne avant tout par sa maniabilité finement réglée qui associe un grand confort de suspension à une excellente isolation phonique et à un système de propulsion mature. Particulièrement serein, comme il sied à une vraie Mercedes. Mais sans sacrifier la dynamique de conduite. Même la C 200 Break s’impose sans effort comme une voiture vive, avec une suspension avant agile, une direction précise et un bel équilibre.

2021 Mercedes C-Klasse Break

Verdict

Les différentes parties de la voiture additionnent leurs atouts pour donne une somme qui rend cette Mercedes Classe C Break incroyablement bonne. Le design de la carrosserie est peut-être un peu trop conservateur et l’intérieur un peu trop clinquant, mais la tenue de route et le confort sont d’un niveau exceptionnel. Même le moteur 1,5 litre n’est pas à plaindre, même si le châssis méritait au moins 100 ch et 250 Nm supplémentaires. Il faut juste pouvoir se le permettre, car la Mercedes C 200 n’est pas un cadeau. Et certainement pas en tant que AMG Line.

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @kjanssens_pro

NEWSLETTER

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une