Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Que pensez-vous d la Volkswagen Taigo ?

Rédigé par Klaas Janssens le

Le Volkswagen Taigo a déjà suscité de nombreuses discussions au sein de la rédaction du Moniteur Automobile. Qu'est-ce que Klaas Janssens a aimé et qu'est-ce qu'il a regretté après une semaine d'essai de la 1.0 TSI R-Line ?

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

« Une Volkswagen avec le sex-appeal d'un cactus », voilà comment Steven Appelmans, collègue du Moniteur Automobile a décrit la nouvelle Volkswagen Taigo. « Ça m'excite, mais pas d'une manière agréable, encore moins excitante. » Il ne voit pas la valeur ajoutée de ce SUV compact, qui ne serait guère plus qu'un T-Cross avec un hayon incliné. Et il est totalement transparent au langage marketing de Wolfsburg, qui associe pourtant la VW Taigo à des notions telles que le style de vie, l'émotion, l'individualité et la sportivité.

Pourtant cette Volkswagen Taigo a réussi à remporter notre test comparatif de SUV en laissant derrière elle la Ford Puma et la Toyota Yaris Cross, deux modèles que je peux personnellement apprécier. Ne sachant pas trop quoi penser, j'essaie de me faire ma propre opinion. Une semaine d'essai de la VW Taigo 1.0 TSI - en R-Line et avec DSG - devrait me donner du grain à moudre.

Chouette

Il existe également un 1.5 TSI, mais le 1.0 TSI est plus amusant. Moins puissant, mais plus enthousiaste. Et avec un bon rugissement. Et pour mieux en profiter, il est intéressant de mettre la boîte DSG à double embrayage en mode sport. Sinon, la réponse à l'accélérateur est très lente, car la boîte de vitesses passe rapidement au rapport supérieur pour contrôler la consommation de carburant. Pourtant, l'essence turbocompressée n'est pas très assoiffée : pendant la semaine d'essai, la VW Taigo n'a pas consommé plus de 5,3 litres aux 100 km.

Je ne suis pas fan de ce tableau de bord bosselé que le VW Taigo partage avec la Polo et le T-Cross. Je suis d'accord, l'écran central du système d'infodivertissement est légèrement incliné vers le conducteur et c'est une bonne idée d'un point de vue ergonomique, mais cela semble tellement bizarre. D'autant plus que le reste de l'intérieur semble très symétrique et bien pensé. De plus, l'intérieur de la Volkswagen Taigo est assez spacieux et supérieur à la moyenne.

C'est bien : le Volkswagen Taigo combine de nombreux modules VW plus anciens (les commandes sur le volant multifonction, le système d'infodivertissement qui combine des boutons rotatifs avec un écran tactile, le classique levier de vitesse au lieu d'un joystick) avec seulement quelques nouveaux éléments - avec un retour haptique, comme pour la climatisation. Et c'est un bon choix, car la facilité d'utilisation est supérieure à celle d'une VW Golf ou Tiguan.

Review 2022 VW Taigo

Dommage

La carrosserie du VW Taigo est celle du Nivus, un SUV conçu pour le marché brésilien qui a été un peu rafraîchi avant d'être présenté au consommateur européen. Mais le consommateur européen ne semble pas s'en soucier, puisque les ventes du Taigo sont excellentes. Je ne suis pas fan, car cette ligne de toit plongeante ne peut cacher le fait que le design manque un peu d'inspiration. Même en option R-Line, cette Volkswagen me semble déjà démodée.

Mais là encore, c'est et ça reste une Volkswagen. Ils préfèrent opter pour le vertueux et le solide plutôt que pour le sauvage et le téméraire. Et il est vrai que grâce à la R-Line, la VW n'est pas si mal. Bien que je ne comprenne pas bien ce type d'équipement : le fanion R ne couvre pas toute la gamme de produits. Le doute est accentué avec les faux tuyaux d'échappement au bas du pare-chocs arrière, qui ne sont en fait que des ornements chromés qui crient haut et fort ce qu'ils ne sont vraiment pas.

La R-Line est également équipée de sièges sport spécifiques et ils ne semblent pas avoir été conçus pour ma morphologie. Le dossier est si dur que je commence rapidement à sentir le poids de mon dos. Il se pourrait simplement que je devienne trop vieux pour un produit jeune comme le VW Taigo.  De plus, la visibilité vers l'arrière est quelque peu compromise par cette lunette arrière inclinée et le couvercle du coffre est un peu lourd. Mais à part cela, c'est une Volkswagen typique : elle ne vous excite pas, mais elle vous donne confiance.

Review 2022 VW Taigo

Et donc ?

La VW Taigo manque-t-elle de valeur ajoutée ? Non, parce que Volkswagen trouve facilement des acheteurs pour ce produit. Et cela en m’étonne pas, même si je préfère une Ford Puma ou une Toyota Yaris Cross. Mon opinion diverge donc un peu de celle de mon collègue du Moniteur Automobile mentionné plus haut.

Serais-je capable de changer d'avis ? Demandez-moi quelle Volkswagen je préférerais si vous m’imposiez de choisir entre le T-Cross, le T-Roc et le Taigo ? Et bien, je choisirais la… VW Golf.

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Taigo

Channel Manager Produpress Websites

Twitter: @janssensklaas / Instagram: @kjanssens_pro

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une