Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Miles

Découvrez le nouveau Miles. A la une : # Vanlife, la Krugger FD, duel au Sommet: Henin/Clijsters

Je découvre

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais blog / Mercedes GLS 350d: avantages et inconvénients

Dans la famille G de Mercedes, je demande la grosse Bertha! Après les GLA, GLB, GLC, GLE et le G «tout court», voici celui qui domine la famille de sa masse, de sa hauteur: le GLS. Une Classe S qui prend (beaucoup) de hauteur.

  • Avis Rédaction 15.60/20

Sommaire :

Avec ses 5,22 m de long et ses près de 2,5 T, le Mercedes GLS ne fait pas dans la dentelle. Il est l’un des plus imposants (c’est le terme) des SUV du marché, devant les Audi Q7 (5,05 m) et BMW X7 (5,15 m). Même l’américain Cadillac Escalade est plus «compact» avec ses 5,18 m. Voilà qui situe d’emblée le positionnement du Mercedes, qui n’entend pas s’en laisser conter. Bref, ce GLS est aussi à l’aise en ville qu’une Vespa sur le Dakar. Quoi, il y en a déjà eu? Hé oui, en 1980, souvenez-vous. Mais sans grand résultat, on s’en doute. Fin de la parenthèse culturelle. Bon, donc, si vous habitez en ville, il est clair que ce mammouth ne vous sera pas d’une grande utilité. A moins qu’il ne s’agisse de Los Angeles ou Miami. A Artselaar, Schaerbeek ou Marchienne-au-Pont, ça le fera moins.

Sympa

Essai Blog / Mercedes GLS / Moniteur Automobile

Pourtant, dès qu’il peut quitter ces vases clos, le gros Mercedes étonne. Détonne. On y grimpe comme dans un engin de chantier malgré sa suspension pneumatique qui l’abaisse pour tenter de vous aider dans votre escalade. Mais une fois installé comme un grutier, son conducteur doit bien lui reconnaître un accueil royal, des sièges princiers, un équipement d’émir qatari. Le 3 litres Diesel de 286 ch et 600 Nm, transmis aux 4 roues en permanence par la boîte automatique 9G-TRONIC, n’est pas de trop pour mouvoir ce pachyderme que, dès qu’il est parti sur sa lancée, rien ne semble pouvoir arrêter. Si ce n’est, évidemment, de gros freins siglés AMG. Soyons de bon compte: si vous devez pouvoir être mobile en toutes circonstances, sur de longs trajets (une fois le plein de gazole fait, c’est parti pour 850 à 900 km), éventuellement en tractant de lourdes charges (jusqu’à 3,5 T) et en emmenant un total de 7 personnes, le GLS n’est pas loin de l’engin idéal. Tout ça, il le fait bien. Et sa suspension pneumatique Airmatic de série procure un confort qui, s’il n’atteint pas celui d’une Classe S, étonne quand même dans l’univers des maxi-SUV, par analogie avec celui des maxi-yachts.

Le conducteur a devant lui la grande dalle numérique apparue pour la première fois sur la Classe A et qui se répand aujourd’hui dans le reste de la gamme, à l’exception, toutefois, de la «vieillissante» Classe C. Même le «G» y a droit. Celui qui est familier de l’univers des Mercedes actuelles ne sera pas dépaysé, hormis peut-être par l’immensité de l’habitacle et par la hauteur avec laquelle on domine le paysage automobile courant. Heureusement, les capteurs et caméras diverses surveillent les alentours afin de protéger l’intégrité de la carrosserie. Mais prudence tout de même.

Dommage

Essai Blog / Mercedes GLS / Moniteur Automobile

Les occupants de la deuxième rangée sont eux aussi bien logés. Ils disposent de leur propres réglages électriques de sièges en approche et en inclinaison de dossier et, banquette reculée aux maximum, le dégagement aux genoux  permettra d’asseoir LeBron James et son frère sans souci (si tant est qu’il en ait un). Mais si vous accueillez la star de la NBA dans votre GLS, n’espérez pas installer autre chose que des enfants (ou 1 Eden Hazard) sur les deux petits sièges d’appoint qui s’escamotent dans le coffre. C’est techniquement possible, mais… ce ne serait tout simplement pas sympa pour eux, pour lui. Il faut vous avouer une chose: je vis confiné avec ce GLS depuis… le confinement.

Si, si. Donc, depuis la mi-mars, il ne bouge plus beaucoup. Mais avant cela, j’avais eu l’occasion de faire quelques allers-retours à Bruxelles et l’un ou l’autre déplacement en Ardenne, du temps où c’était encore permis. Lors de ces usages essentiellement autoroutiers et à allures «légales +», disons, il a réclamé une dose de 9,9 l/100 km de gazole. Et je dois reconnaître que, malgré mon aversion légendaire pour les SUV, sur les trajets autoroutiers ou lorsque son environnement ne le contraint pas trop dans ses déplacements, ce GLS est de fait l’un des gros SUV les plus confortables qui soient.

Cependant, si l’équipement de base se montre a priori généreux, on décèle à la fois des pingreries (300 € pour la radio DAB+, est-ce bien sérieux?) ainsi que quelques options délirantes, comme le pack AMG Line à 4.235 € ou, pis, le pack Premium Plus à 8.470 € TVAC. Ce qui porte le prix de notre exemplaire d’essai à 104.235 €. Finalement, je vais refiler les clés à LeBron James. Ou à Eden Hazard. Et me contenter de ma MX-5 NA à 3.000 boules.

Et donc ?

Il faut être honnête ; jamais on ne demandera à LeBron James de chevaucher un pur-sang arabe lors du Derby d’Epsom ou du Prix de l’Arc de Triomphe. Et donc, on ne demandera pas non plus à ce GLS des choses pour lesquelles il n’est pas fait. Une escapade dans les rues sinueuses d’un petit village toscan par exemple. Mais si vous cherchez un véhicule haut de gamme, capable de vous garantir une mobilité tout temps, voire des excursions hors des revêtements revêtus, confortable lors de longues distances, spacieux et capable de tracter 3,5 T, ce GLS est à envisager. A condition de pouvoir y mettre le prix.

Rédigé par le

Les concurrentes