Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Toyota Highlander : Le bon gros géant

Un modèle hybride autorechargeable à 7 places, ce n’est pas ce qu’il y a de plus courant. C’est pourtant ce que propose Toyota avec son Highlander, qui était déjà commercialisé ailleurs dans le monde mais qui aura attendu 2021 pour sillonner nos routes. Mais ce grand costaud au caractère paisible convient-il à nos routes européennes?

  • Avis Rédaction 14.25 /20

Sommaire :

Le reste du monde le connaît depuis un certain temps déjà, mais chez nous, en Europe, le Highlander a fait sa première apparition cette année. Sur d’autres continents, ce grand SUV existe depuis plus de 20 ans et en est à sa 4e génération. Présenté en avril 2019 au salon de New York, l’actuelle génération est donc arrivé cette année sur le Vieux Continent, avec uniquement une mécanique hybride sous le capot. Il va sans dire que ce gros Toyota, nonobstant son patronyme, n’a rien à voir avec les hautes terres d’Écosse. Au Japon, il est du reste connu sous le nom de Kluger. Pour faire simple, on pourrait dire de ce Highlander qu’il est un RAV4 à 7 places, avec un nom «costaud» qui parle davantage à l’imagination.

«Robuste» ou «imposant» sont les mots qui viennent à l’esprit lorsqu’on le découvre pour la première fois, malgré les courbes douces forgeant sa carrosserie. Avec ses 4.97 m de long, il reste toutefois juste sous la barre des 5 m et mesure 37 cm de plus que le RAV4, avec lequel il partage sa plateforme TNGA-K. L’empattement de 2.85 m prend à son compte 7 cm de cette longueur plus généreuse, le reste étant dû à l’allongement du porte-à-faux arrière. Le Highlander met à profit ce plus grand gabarit pour offrir de série une troisième rangée de sièges. C’est aussi un de ses arguments de vente, car dans notre pays, seuls les Hyundai Santa Fe Hybrid et Kia Sorento Hybrid sont des SUV hybrides autorechargeables à 7 places, étant entendu que ces deux Coréennes ne proposent cette configuration que contre supplément. Par souci d’exhaustivité, on mentionnera que les monospaces Ford S-Max et Galaxy sont également disponibles avec une motorisation hybride et 7 places.

  • Habitabilité et coffre
  • Confort général
  • Motorisation hybride agréable
  • Équipement ultra-complet de la version haut de gamme
  • Comportement peu dynamique
  • Qualité de certains plastiques intérieurs
  • Peu de possibilités d'options
  • Prix de la version haut de gamme

Dans cet article : Toyota, Toyota Highlander

Journaliste AutoGids/AutoWereld

Instagram: @kvnkrsmnsonwheels

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche