Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Skoda Scala 1.5 TSI 150 DSG : Maligne et fière de l’être

Remplaçant le duo Rapid/Rapid Spaceback en Europe, la Scala tente à son tour de glisser sa carrosserie aux allures de break coupé entre les populaires Fabia et Octavia dans le catalogue de Škoda. Avec quels arguments?

  • Avis Rédaction 14.67/20

Sommaire :

Imposant certaines concessions low-cost sans en offrir véritablement la grille tarifaire alléchante, les Rapid et Rapid Spaceback se sont finalement cantonnées dans un rôle de figuration en Europe. Avec la Scala, Škoda entend pousser sa nouvelle recrue sous les projecteurs. Quitte à gonfler encore davantage le tarif, il n’hésite plus à lui offrir un équipement s’alignant sur les références du segment. Encore faut-il savoir de quel segment on parle, bien sûr! Officiellement, Škoda positionne sa Scala sur le segment B, comme les cousines Volkswagen Polo et Seat Ibiza avec lesquelles elle partage sa base technique. La Scala (escalier, en latin) n’en étire pas moins sa carrosserie vers l’étage supérieur! Longue de 4,36 m, elle s’étend d’ailleurs sur 10 cm de plus qu’une Volkswagen Golf pourtant bien ancrée dans le segment C… Cette stratégie du «positionnement décalé» étant habituelle chez Škoda, cela permet néanmoins à la Scala de se glisser à mi-chemin entre les Fabia (3,99 m, ou 4,26 en Combi) et les Octavia (4,67 m en berline et Combi). Contrairement à ces dernières, la Scala ne sera pas proposée en break. Elle se contente d’une unique carrosserie à la poupe originale soulignée, en fonction de l’équipement, par une vitre de hayon «intégrale».

  • Rapport encombrement/habitabilité-coffre
  • Comportement routier plaisant
  • Equipement optionnel complet
  • Astuces pratiques bienvenues
  • Accord moteur-boîte efficace
  • Prix final plus si alléchant
  • Options certes abordables… mais trop nombreuses
  • Boîte DSG brutale au démarrage
  • Quelques détails de finition
  • Filtrage sec (18'' ou amortissement Sport)

Essais liés

Dans cet article : Skoda, Skoda Scala

Rédigé par le