Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Porsche 911 GT2 RS : Apothéose

Tout en haut de la hiérarchie des 911 règne un monstre du nom de GT2 RS. Armé des meilleurs ingrédients de la maison Porsche, il détient le record du tour des voitures de tourisme sur l’Enfer vert. Son surnom? «The widowmaker», le faiseur de veuves. Faites vos prières, vous venez de signer un pacte avec le diable…

Prix
NC
  • Avis Rédaction 16.29/20

Sommaire :

Les débuts de la 911 GT2 remontent à 1995. A l’époque, Porsche décide de commercialiser une version affûtée de la 911 Turbo en vue d’obtenir les homologations nécessaires pour l’introduire en compétition, notamment aux 24 Heures du Mans. Sa recette est on ne peut plus simple: augmentation de la puissance, renforcement du châssis, abandon des quatre roues motrices et chasse aux kilos superflus, pour tendre vers un rapport poids/puissance optimal. Produite à 172 exemplaires à peine, la 993 GT2 (badgée 911 GT) délivre 430 ch pour à peine 1.250 kg. Dépourvue de toute assistance à la conduite, elle se forge rapidement une réputation de «faiseuse de veuves», en raison de son comportement délicat, dû principalement à l’inertie de ses turbos, dont la puissance déferle brutalement, mettant à mal la stabilité du train arrière. La 996 GT2 reprend le flambeau (462 ch) en l’an 2001, au même titre que les 997 GT2 (530 ch) et GT2 RS (620 ch) en 2007 et 2010. De génération en génération, la GT2 a su inspirer le respect et l’humilité. Qu’en est-il de ce nouveau millésime?

  • Châssis exceptionnel
  • Plage d'utilisation et allonge du 6 cylindres à plat
  • Direction et freinage proches de la perfection
  • Courbe d'apprentissage grisante
  • Utilisable «au quotidien»
  • Intimidante à exploiter à 100%
  • Sonorité moins enivrante que celle d'une GT3 RS
  • Absence d'insonorisation fatigante
  • Pas si légère que ça
  • Disparition de la boîte manuelle

Dans cet article : Porsche, Porsche 911

Rédigé par le