Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 420d

Après les Série 3 berline et break, c'est au tour du coupé d'entrer en piste. Sauf que, cette fois, il faudra l'appeler Série 4, car il prétend être bien plus qu'un dérivé de la 3. Info ou intox ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction 15.00 /20

Sommaire :

Le coupé Série 4 a beau vouloir se dissocier de la Série 3, il y reste logiquement attaché sur le plan technique. D'abord parce qu'il partage la même ligne de production à Munich, ensuite parce qu'il en reprend toujours la plateforme et l'empattement (2,81 m, soit 5 cm de plus que l'ancien coupé 3). Pour se la jouer solo, la Série 4 mise du coup surtout sur sa personnalité propre, plus dynamique et exclusive que celle de la Série 3. C'est un pari osé, mais force est de constater que BMW a mis pas mal de choses en oeuvre pour y arriver. Par exemple une carrosserie qui est aujourd'hui spécifique au coupé (sauf le long capot en alu, identique à celui de la berline) et qui détermine par ailleurs des proportions sensiblement différentes. Visuellement, ça change tout et ça laisse une silhouette râblée et athlétique, une impression encore renforcée par la présence de série du châssis sport abaissé de 10 mm de la Série 3 et qui permet au coupé 4 de revendiquer le centre de gravité le plus bas de toute la gamme BMW (49,8 cm). Ça promet ! Techniquement, le coupé Série 4 a bien sûr aussi fait l'objet d'adaptations visant à lui offrir plus de dynamisme, notamment des réglages de suspension spécifiques, mais aussi la modification des épures avant et arrière. Les moteurs sont en revanche ceux de la Série 3.

  • Ligne très réussie et intemporelle
  • Rapport perfs/conso du 20d étonnant
  • Proactivité de la boîte autom. à 8 rapports
  • Comportement précis et vif (options châssis)
  • Qualité de finition, présentation
  • Places AR généreuses (largeur, genoux...)
  • Amortissement insuffisant
  • Manque de maintien des sièges de base
  • Garde au toit aux places AR limitée
  • Options chères

Dans cet article : BMW, BMW Série 4

NEWSLETTER

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Avis

Derniers avis des propriétaires

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche