Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

Le salon de l'auto depuis votre salon - C'est facile de choisir!

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / BMW M440i xDrive Coupé - Baby M4 ?

Pourquoi attendre la nouvelle M4 alors que vous pouvez déjà commander le coupé Série 4 sous en M440i ? Un peu moins sportif peut-être, mais beaucoup plus GT.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

La M4, attendue au début de 2021, devrait offrir le grand feu d'artifice, car la Competition disposera de 510 ch. Et à côté de ce coupé, BMW proposera également un cabriolet et un grand coupé de la Série 4. Mais faut-il attendre pour cela ? Cette M440i devrait fournir la bonne réponse à cette question. Sous son capot se trouve un moteur de 3 litres à six cylindres en ligne de 374 ch, couplé de série à la boîte automatique Steptronic Sport à huit vitesses et aux quatre roues motrices xDrive. La BMW M440i Coupé est également équipée du différentiel électronique M Sport sur l'essieu arrière, de la suspension M Sport et de la direction assistée variable.

Le nouveau coupé 4 est plus long de 13 cm que son prédécesseur, mais cela ne permet pas d'augmenter l'espace de chargement à l'arrière. Il est donc encore assez exigu, si vous dépassez 1,8 m, la hauteur libre devient alors également problématique. Le long coffre à l'arrière donne 30 l de plus de volume de chargement, mais ce n'est pas non plus un progrès spectaculaire. Tout comme pour la Série 3, BMW a réussi à maîtriser l'augmentation presque inévitable du poids lors du changement de génération. Bien que, en partie à cause de l'équipement plus riche, quelques kilos soient ajoutés pour la M440i.

Comparé à toutes les Audi récemment lancées et surtout à Mercedes, l'intérieur de cette BMW a toujours l'air plutôt classique. Ou même un peu "vieux jeu". Mais ce n'est qu'une impression, car tous les gadgets modernes sont présents. Et comme nous sommes heureux de la préservation des nombreux boutons et même du grand bouton rotatif iDrive sur la console centrale, vous pouvez choisir de commander de nombreuses fonctions de manière très classique, via l'écran tactile ou par la voix. Et la finition est assez sublime, ce qui convient bien aux prix de BMW.

Comportement au volant

Le turbo essence de la M440i est soutenu par un système hybride doux à 48 V, ce qui devrait se traduire par un surcroît de puissance ou une consommation un peu plus faible. Un couple de 500 Nm est disponible entre 1900 et 5000 tr/min, la puissance maximale de 374 ch est délivrée entre 5500 et 6500 tr/min. Il n'y a aucun creux à bas régime, mais il n'y a pas non plus d'explosion de puissance lorsque vous vous approchez de la zone rouge. Le six en ligne fait valoir sa souplesse. Grâce au nouveau mode sprint de la boîte de vitesses, les accélérations déjà fulgurantes deviennent encore plus flashy : la palette gauche rétrograde d'autant de rapports que nécessaire pour effectuer une manœuvre de dépassement en toute quiétude.

Sur l'autoroute, le six cylindres ronronne à 2000 tr/min à peine à une vitesse stabilisée de 130 km/h (au compteur), la consommation est de 8,5 l/100 km, ce qui reste raisonnable. La voiture est alors remarquablement silencieuse et la suspension assure un voyage confortable. Ce n'est qu'à des vitesses plus faibles que les grandes jantes vous font bien sentir les véritables bosses de la chaussée. Mais le confort semble primer, jusqu'à ce que vous donniez un coup de fouet à la M440i et qu'elle s'avère être une machine à conduire très rapide et très efficace. Avec les quatre roues motrices comme chien de garde, vous pouvez rendre la voiture aussi ludique qu'une voiture de sport à propulsion arrière avec le contrôle de stabilité partiellement désactivé.

Trouvez un rond-point fermé à la circulation ou un parking vide et vous pourrez drifter comme un hooligan. Même si la netteté et la précision de la direction "thinking along" la rendent agréable sur un parcours sinueux des Ardennes également. Mais cette BMW ne devient pas une pistarde poru autant, après un certain temps les freins commencent à réaliser qu'ils doivent décélérer environ 1,8 t. Mais, heureusement, la voie publique n'est pas un circuit.

Verdict

Oubliez la calandre controversée, en version M440i, le nouveau coupé BMW Série 4 s'avère être un athlète polyvalent qui excelle à peu près partout. Il est davantage devenu  une petite Série 8 qu'une version à deux portes de la Série 3. La nouvelle M4 devra être particulièrement bonne si elle veut justifier son prix supplémentaire par rapport à cette M440i. Ce qui ne veut pas dire que ce Coupé est devenue un cadeau. Au contraire, parce que 70.000 €, reste une sacrée somme d'argent.

 

  • Algemeen plaatsaanbod
  • Controversiële neuspartij
  • Meerprijs tegenover M340i

Dans cet article : BMW, BMW Série 4

Facebook: @alain.devos.18 / Twitter: @devos_alain / Instagram: @adevos12

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI

Les concurrentes