Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

C'est parti!

Bien vendre sa voiture

Revendre sa voiture chez un concessionnaire

Rédigé par David Leclercq le 28.11.2018

Revendre sa voiture chez un concessionnaire #1

Revendre sa voiture chez un concessionnaire constitue par essence la solution de facilité lorsque vous en avez commandé une nouvelle.

A l’heure de changer de voiture, le concessionnaire s’impose presque comme la solution incontournable. Du moins lorsque vous en commander une neuve chez ce même concessionnaire, la reprise étant la plupart du temps conditionnée à un nouvel achat.

Solution de facilité

A moins que vous ayez acheté une voiture de stock (laquelle sera livrée dans les 5 ou 10 jours ouvrables après la commande), il faut souvent attendre quelques semaines, voire quelques mois pour obtenir votre nouveau véhicule une fois que la commande est passée. Pendant ce laps de temps, il vous faut évidemment une solution de mobilité qui, dans la majeure partie des cas, est votre future ex-voiture. Dans cette logique, la revente au concessionnaire se profile comme la plus aisée car vous pouvez continuer à utiliser votre voiture actuelle jusqu’à la livraison de votre nouveau véhicule. Quelques jours avant la livraison, il suffit de procéder aux formalités administratives et de venir échanger ses plaques et c’est terminé. Difficile de faire plus simple et efficace. Pas besoin dès lors d’anticiper la revente, de devoir négocier avec l’acheteur une date de libération de la voiture revendue (ce qui ne fonctionne en général pas) ou de devoir trouver un moyen de locomotion alternatif souvent onéreux pendant une période déterminée. Et n’espérez pas non plus que le garage vous prête un véhicule « en attendant », c’est pratique est rarissime.

Pas le meilleur prix

Ce confort et ce gain de temps nécessitent toutefois une contrepartie financière. Car, oui, tout se paie et cette solution de facilité se soldera par un prix de revente au concessionnaire sensiblement inférieure à ce que vous espériez. Bref, vous risquez donc d’être surpris et peut-être déçu. Mais c’est logique car le concessionnaire est en tant que professionnel obligé de donner une garantie sur le véhicule qui sera revendu tandis qu’il escompte aussi réaliser un bénéfice. Logique même si, évidemment, certains concessionnaires ont davantage d’ambitions sur cette marge ce qui nécessite aussi de comparer les concessions (et les valeurs de reprises) lorsque vous êtes en phase d’achat. Bonne nouvelle toutefois : de plus en plus de marques octroient des primes de reprises qui peuvent aller de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros. En gros, il s’agit d’une surprime à la reprise. Ou d’un rabais supplémentaire sur la nouvelle voiture achetée. Notez que les plus intéressantes de ces primes permettent parfois d’arriver à la cote « marché » de votre voiture. Et là, vous aurez tout gagné !

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.