Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Ford - Grand - C-Max

En ces temps de restylages légers, Ford, lui, revoit son monospace compact de fond en comble: du bout du nez jusqu’au châssis. Et le travail porte ses fruits.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Il fallait s’y attendre: après la Focus, c’est maintenant au tour de son dérivé monospace de profiter d’un lifting, près de 5 ans après son lancement. Et si les CMax et Grand C-Max restylés se font d’emblée remarquer par le nouveau bout de leur nez, ils n’évoluent pas qu’en surface: ils progressent sur tous les points. Un restylage profond, donc. En grimpant dans l’habitacle, on se retrouve face à une planche de bord toujours fort sombre et terne, mais dont les plastiques ont gagné en qualité perçue. L’assemblage des matériaux est également plus précis. Certes, on trouve toujours bien ci et là quelques plastiques bas de gamme ou quelques détails de finition imparfaits, mais globalement, le niveau de qualité a fortement progressé. Ford corrige donc là l’un des principaux défauts du modèle.

Autre bonne nouvelle: le minuscule écran central non tactile est avantageusement remplacé par une interface plus grande (écran de 8”), qui se commande désormais du bout des doigts. Etrenné par la Focus, le nouveau système multimédia SYNC2 est plus intuitif et apporte aussi de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité de créer un point Wi-Fi sur lequel les passagers pourront brancher leurs appareils mobiles. Les ados apprécieront.

A l’arrière, pas de changement: le Grand C-Max a davantage la fibre familiale que le «petit». D’une part parce que l’accès aux places arrière s’effectue via de pratiques portes coulissantes et, d’autre part, parce que l’espace aux jambes profite d’un empattement un brin plus grand. Mais si les passagers latéraux sont bien installés dans leur siège coulissant et inclinable, la place centrale est minuscule et son dossier très ferme n’est pas inclinable. Ce siège est pratiquement inutilisable, ce qui constitue une sérieuse lacune pour un véhicule familial! Peu utile, ce siège central peut heureusement entièrement disparaître dans l’assise du siège latéral droit, libérant alors le passage vers le 3e rang, toujours optionnel et exigu. Pour ce qui est du coffre, le Grand C-Max prend aussi l’avantage sur le C-Max. Mais dans les deux cas, le restylage apporte avec lui la fonction permettant d’ouvrir et de fermer le coffre d’un simple mouvement du pied sous le bouclier. Pratique pour charger la soute sans devoir déposer les paquets.

Dans cet article : Ford, Ford C-Max , Ford Grand C-Max

Rédigé par le

Les concurrentes