Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Citroën C3 Picasso 1.6 HDi 92 & 110

Le Citroën C3 Picasso tente une incursion dans le segment en vogue des petits monospaces en emballant de belles dispositions pratiques dans une ligne aguichante et décalée.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Bâti sur une plate-forme de Peugeot 207 largement modifiée, le C3 Picasso figure parmi les plus encombrants du segment. Si la ligne est originale, les dessous le sont un peu moins. Les éléments de suspension sont classiques: pseudo-McPherson à l'avant et traverse déformable à l'arrière, le tout travaillant sur une suspension «acier» traditionnelle. La panoplie des moteurs est tout aussi connue, avec 2 blocs à essence VTi, 1.4 (95 ch) et 1.6 (122 ch) et 2 Diesel 1.6 HDi, 92 et 110 ch, ce dernier muni d'office d'un filtre à particules. Boîte manuelle à 5 rapports pour tout le monde, en attendant une boîte robotisée associée au Stop & Start prévu, mais pas avant 2011.

Conduite : 92 136/200 - 110 128/200

Ces deux moteurs sont maintenant de vieilles connaissances, mais font toujours valoir de belles qualités de disponibilité et d'élasticité. Ils se montrent par ailleurs exempts de vibrations et relativement discrets. Les boîtes 5 se montrent bien étagées, mais sur l'autoroute, on aurait apprécié une boîte 6 afin d'abaisser le régime du moteur, donc la consommation. Dans le même ordre d'idées, une bonne petite boîte automatique n'aurait pas fait de tort non plus. Le rayon de braquage n'est pas le point fort du modèle.

Sécurité : 144/200

Traitement différent pour le 110 ch, qui embarque des disques avant plus grands et plus épais. Compte tenu du bond en avant en performances, c'est bienvenu. Dans les deux cas, la puissance de décélération s'avère satisfaisante, sans recourir à une attaque de pédale trop brutale. Le dosage est donc aisé. Le comportement routier apparaît logiquement peu vif (l'engin est étroit et haut), mais parfaitement rassurant et équilibré. L'ESP n'est de série que sur le HDi 110, en option sur les versions supérieures du HDi 92 et tout simplement indisponible en Attraction.

Confort : 140/200

Le confort de suspension apparaît tout à fait satisfaisant, grâce en particulier à une capacité de filtrage au-dessus de la moyenne. Les grandes amplitudes de réglages du siège du conducteur et de la colonne de direction permettent à chacun de se définir une position de conduite adéquate. Dommage, les assises de sièges sont un peu courtes. Banquette accueillante quoiqu'un peu ferme et manquant de relief.

Fonctionnalité : 152/200

L'accès aux places avant ne présente pas de difficulté particulière du fait de la généreuse ouverture des portes et de l'assise semi-haute. Il en va tout autrement à l'arrière du fait de l'étroitesse des ouvertures. Mais la visibilité périphérique ne rencontre aucune entrave grâce, en particulier, à la relative minceur des montants A dédoublés. Le coffre est l'un des plus généreux de la catégorie et est aisément modulable via une banquette qui s'escamote dans un plancher plan.

Budget : 144/200

Malgré des caractéristiques aérodynamiques et de poids peu favorables, ces deux C3 Picasso parviennent à se montrer relativement sobres, donc à même d'offrir une autonomie en accord avec leur vocation. L'intérieur présente bien, en tout cas dans ces exécutions Exclusive, avec des matériaux bien ajustés et agréables à l'oeil. Mais les prix deviennent vite élevés pour la catégorie alors que la version de base Attraction pâtit d'un équipement de série plutôt sommaire et... impossible à enrichir ou presque.

Conclusion : 92 716/1000 - 110 708/1000

Le C3 Picasso apporte incontestablement une touche de fraîcheur dans le segment des petits monospaces. Sous une ligne ludique et originale, il cache de nombreux atouts (habitabilité, luminosité, coffre, confort, comportement routier...) qui rendent son usage quotidien agréable. Il est dès lors d'autant plus dommage qu'il se pénalise par un rapport prix/équipement défavorable et une politique d'équipement difficile à comprendre, réservant certains éléments importants aux versions les plus huppées. Ce faisant, le HDi 110, uniquement disponible en exécution supérieure Exclusive, s'affiche à un tarif supérieur de 1.800 euros à celui du plus cher des Berlingo identiquement motorisé (XTR). Il a bon dos, le look...

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur automobile 1441 du 18 mars 2009.

Dans cet article : Citroën, Citroën C3 Picasso

Les concurrentes