Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Maserati Ghibli Diesel

Avec la Ghibli Diesel, Maserati, marque exclusive et exotique par excellence, tend à rentrer dans le rang. Mais les Italiens sont-ils en mesure de concurrencer les trois références allemandes ?

Prix
NC
  • Avis Rédaction 13.00/20

Sommaire :

Jadis réservé à des coupés, le nom de Ghibli a été ressorti des tiroirs pour désigner une version raccourcie de la Quattroporte. Moins longue de 29,1 cm, la Ghibli repose sur un empattement réduit de 17,3 cm (mais qui frôle tout de même encore les 3 m), le reste de la différence étant à mettre au compte des porte-à-faux. Maserati a beau rester évasif sur les origines de la structure de la Quattroporte, il est de notoriété publique que celle-ci provient de la Mercedes Classe E W210, produite de 1995 à 2002. Bien entendu, Maserati ne s'est pas contenté de recycler ces dessous sans les revoir profondément. Tellement que l'on peut pratiquement affirmer qu'ils sont neufs. Les principales modifications touchent la suspension et, noblesse oblige, le montage d'un différentiel mécanique autobloquant sur toutes les versions.

  • Ligne séduisante, image de marque
  • Chouette sonorité à l'échappement
  • Mobilier confortable à l'arrière comme à l'avant
  • Faible rejet de CO2
  • Équilibre neutre, comportement très joueur
  • Conso normalisée relativement basse
  • Performances fort médiocres
  • Sonorité du moteur rugueuse, vibrations
  • Pas très bien finie malgré son prix
  • Ergonomie brouillonne, équipement de série
  • ESC à ne débrancher que par conducteur averti
  • «Dosabilité» et endurance des freins

Dans cet article : Maserati, Maserati Ghibli

Rédigé par le

Les concurrentes