Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur les voitures "vertes" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mercedes-AMG C63 : mieux se différencier

Récemment, la Classe C de Mercedes a fait peau neuve. C’est au tour de la sportive AMG C63 (S). L’occasion de leur donner visuellement plus de personnalité pour mieux utiliser la puissance et la conduite.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept 

Le concept de ce loup déguisé en agneau est connu depuis longtemps, à savoir du « tuning maison » de Mercedes grâce à AMG. Ce préparateur a d'abord montré ses dents en faisant des dérivés sportifs de la berline à l’étoile. Aujourd'hui, les quatre versions carrosserie de la Classe C (berline, break, coupé et cabriolet) sont disponibles avec une mécanique exceptionnelle et des sensations correspondantes (terrifiantes, malheureusement, en découvrant la liste de prix). 

Ce qui change 

À première vue, pas grand-chose ne change, même si les C63 se distinguent après son opération esthétique sur le nez. Elles affichent la grille spécifique AMG avec des lamelles verticales (également appelé nez Panamera en référence à la célèbre course Americana Panamera en Amérique du Sud) et une ailette transversale redessinée dans les prises d'air extérieures. Les prolongements de seuil sont également plus accentués. On remarque en outre de nouvelles roues et un diffuseur arrière plus prononcé et flanqué de deux doubles sorties d'échappement. Et l’ensemble optique AMG ajoute des accents encore plus sportifs. 

À l'intérieur, la Mercedes-AMG offre de nouvelles options de décoration et, surtout, les sièges Performance. Ils s‘ajustent parfaitement avec des coussins d'air intégrés et réglables. Ils peuvent être chauffés et ventilés. Les conducteurs de Cabriolet peuvent faire appel à la technologie Airscarf pour garder le cou au chaud. Et puis surtout, sur ces voitures, on dispose d’infos AMG supplémentaires : du warm-up au set-up personnalisé avec les données du moteur, l'affichage des forces G et un chronomètre sophistiqué. L’option AMG Track Pace permet d’obtenir une visualisation des circuits, de leurs secteurs et des temps au tour, y compris sur l'affichage tête haute. Le nouveau volant AMG multifonctionnel (avec les commandes par glissement) peut recevoir deux modules supplémentaires : un contrôleur rond de type Manettino et un autre pour configurer ses personnalisations. 

Le V8 4 litres biturbo V8 a une puissance de 478 ch ou de 510 ch (version S) pour entraîner les roues arrière par l'intermédiaire d’une boîte automatique à 9 rapports Speedshift AMG. Dans cette boîte, le convertisseur de couple de Mercedes est remplacé par un embrayage multidisque humide, pour une réponse plus rapide. Toutes les versions ont maintenant un différentiel à glissement limité à commande électronique sur l'essieu arrière. La suspension mécanique en acier est équipée de série d’un amortissement adaptatif. Et sur les modèles S encore plus sportifs, il existe également des supports moteurs dynamiques qui s'adaptent au style de conduite pour rendre la position confort plus confortable et le mode sport plus dynamique. 

Comment ça roule ? 

Contrairement à sa grande sœur E, la C 63 n’est pas disponible en transmission intégrale, alors que c’est le cas pour la moins puissante Mercedes-AMG C43. On pourrait y voir une tare lors de mauvaises conditions météorologiques, mais BMW le fait bien. Contrairement à Audi où les modèles RS sont toujours Quattro. La nouvelle fonctionnalité des C63 est la gamme particulièrement large de réglages mises à disposition du conducteur. Et compte tenu de la puissance et du caractère sauvage (relatif) de l'animal, nous recommandons de faire ce choix sur circuit. De toutes façons, cette voiture est destinée à ceux qui veulent occasionnellement faire des tours de piste. Rien de tel alors qu’un stage à l'AMG Driving Academy pour mettre le pied à l’étrier. Ce n’est pas bon marché, mais c’est la meilleure façon d’apprendre à vraiment maîtriser la C63 selon ses goûts personnels et son style de conduite. 

Sur la route normale, cette Mercedes-AMG, surtout le break, est un vrai Dr. Jekyll et Mister Hyde. Elle est très facile à conduire, confortablement des kilomètres durant, avec une boîte de vitesses plus soyeuse (sans chocs) que celle avec le convertisseur de couple. En partant avec le couteau entre les dents, en choisissant le bon mode de conduite en fonction des circonstances, elle devient une véritable voiture de sport offrant un joli package de sensations : glisse soignée avec un arrière-train particulièrement vif. Le blocage automatique de différentiel permet de contrôler plus facilement les choses... Et pour les gros freinages, des disques en céramique sont au catalogue. De plus, c'est toujours un plaisir de réveiller cette voiture le matin (un peu moins pour les voisins) et d'utiliser les réglages d'échappement (mécaniques) pour faire naître la chair de poule. 

Combien ça coûte ? 

La moins chère c’est la berline C63 à 91.839 €. Pour un petit supplément de 9000 euros, on s’offre une version S, soit 100.793 €. Le break coûte dans les deux cas environ 2000 euros de plus que la berline, le coupé se maintient à un bon 1800 euros. Pour la version cabriolet, il faut ajouter plus de 10.000 € supplémentaires ! Évidemment, il existe également un certain nombre d'options qui peuvent donner un sérieux coup de chaud au prix final. 

Les concurrentes 

Bien sûr, il n'y en a pas beaucoup, hormis celles du sud de l'Allemagne. Il y a bien sûr les A4 et A5 en livrée RS d'Audi, la première est disponible en break, la seconde tant que coupé. Chez BMW, il faut puiser dans la manne M avec au choix la berline M3, un coupé M4 et un cabriolet M4. Sur le marché il y a bien sûr aussi un certain nombre de modèles qui ont les mêmes gènes sportifs, mais qui en termes de fonctionnalité et/ou de compacité ne peuvent pas correspondre à cette branche sportive de la famille C. 

Notre verdict 

Dans le paysage automobile actuel, et son trafic, de telles voitures deviennent de plus en plus anachroniques. Mais cela les rend d’autant plus intéressantes pour certains (riches), ne serait-ce que pour épater la galerie. Mercedes a utilisé le lifting du modèle C pour positionner la version 63 AMG au sommet, avec un look légèrement différent et toute une gamme d'options de réglages qui nécessitent une visite sur un circuit. Rouler avec cette diva (pimpée) est un défi constant de maîtrise de soi et une menace constante pour le permis de conduire. De plus, la C63 réussit (avec la bonne carrosserie) à rester fonctionnelle en cas de besoin tout en étant capable de devenir hardcore si nécessaire. Mercedes a donc réussi à faire l'offre la plus complète et la plus variée pour les amateurs de sensations fortes, mais ils doivent nécessairement avoir les finances nécessaires pour en profiter pleinement...

Rédigé par le