Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Mercedes-AMG C 43 (2022) - sport et confort

Rédigé par Benoît Lays le

La Mercedes Classe est désormais disponible comme C 43 AMG, animé par un 2-litres turbo essence avec de la technologie issue de la F1. Le Moniteur Automobile l'a testé.

Sommaire :

Concept

En abandonnant son 3.0 V6 bi-turbo, la Mercedes-AMG C43 a-t-elle perdu son âme? C’est évidemment la question qui nous taraude lorsque nous découvrons ce nouvel opus du modèle d’accès à l’univers AMG de la Classe C en attendant la plus extrême C63, qui fera, de son côté, une croix sur son V8. Sous le capot de la C43 2022, on retrouve une vieille connaissance nommée M139l, qui prend la forme d’un 4-cylindres de 2.0 mais qui a la particularité, dans ce cas-ci, d’être suralimenté par un turbo électrique. Ce système innovant serait dérivé de la technologie que l'écurie Mercedes-AMG utilise depuis de nombreuses années en F1.

Un moteur électrique d'environ quatre centimètres d'épaisseur est intégré directement sur l'arbre du turbocompresseur – entre la roue de la turbine du côté des gaz d'échappement et la roue du compresseur du côté de l'air frais. Celui-ci, commandé électroniquement, entraîne immédiatement l'arbre du turbocompresseur et accélère ainsi la roue du compresseur, avant que le flux des gaz d'échappement ne prenne le relais de manière conventionnelle.

La réponse est ainsi nettement améliorée dès le régime de ralenti et sur toute la plage. De plus, l'électrification du turbocompresseur permet d'obtenir un couple plus élevé à bas régime. Même si le conducteur lève le pied de l'accélérateur ou freine, cet artifice maintient la pression de suralimentation en permanence, ce qui garantit une réponse directe et continue. Et dire qu’en 2016, BMW utilisait 4 turbos pour garantir à son 6 en L Diesel de 3 litres de la puissance à tous les régimes...

Pour le reste, les 4 roues motrices sont désormais imposées, mais avec une répartition du couple entre les essieux avant et arrière de respectivement 31 et 69%, ce qui devrait garantir un certain dynamisme en modes Sport et Sport+. Autre élément imposé, l’inévitable boîte automatique à 9 rapports (9G MCT) dans laquelle un embrayage humide remplace le convertisseur de couple. Il réduit le poids et, grâce à sa faible inertie, optimise la réponse à l’enfoncement de la pédale d’accélérateur, notamment lors des poussées et des alternances de charge. Enfin, l’AMG C43 est disponible en berline ou en break.

Review 2022 Mercedes-AMG C43

Conduite

Si elle a perdu des cylindres, la nouvelle C43 n’en gagne pas moins de la puissance puisqu’elle dispose de 408 ch, là où sa devancière n’en proposait «que» 390. Nous voilà rassurés! À bord, on retrouve l’environnement connu de la Classe C depuis l’arrivée de cette cinquième génération et ses larges écrans digitaux, avec une multitude d’affichages possibles, mais avant tout une position de conduite parfaite, encore améliorée par les sièges en similicuir noir avec surpiqûres contrastées rouges tandis que les ceintures de sécurité rouges apportent une note supplémentaire de sportivité.

Et n’oublions pas le volant en cuir Nappa spécifique, avec méplat dans sa partie inférieure, perforé au niveau des prises en main et doté de palettes de commande de boîte en aluminium, malheureusement toujours trop courtes. Les deux touches rondes au volant permettent de commander rapidement différentes fonctions de la dynamique de conduite.

La mise en route ne procure plus de frissons car même s’il est encore possible de démarrer le 4-cylindres en mode peu discret, il ne réveillera plus tout le quartier comme pouvait le faire feu le V6… A contrario, le petit moteur emprunté à la A45 se révèle plein à tous les régimes et toujours prêt à profiter du souffle de son turbo électrique. Alors, bien sûr, on ne vous fera pas l’injure de vous faire croire que nous percevions l’efficacité de ce dernier, mais ce qui est sûr, c’est qu’il participe probablement au sentiment général de bonne santé de cette mécanique, capable de vous envoyer en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire à des vitesses prohibées dans nos contrées tout en sachant, s’il le faut, rester plus sage en mode Comfort. Enfin, on ne ressent pas vraiment les bienfaits de la masse réduite du 4-cylindres sur le train avant et on peut signaler une certaine paresse de la boîte auto en mode «grosse attaque», mais cela relève de l’anecdotique pour l’utilisation qui sera faite de la C43 au quotidien, où son confort et son luxe raviront les futurs propriétaires.

Review 2022 Mercedes-AMG C43

Verdict

Alors, la Mercedes-AMG C 43 a-t-elle perdu son âme ou non ? En termes de chiffres uniquement, certainement pas, car les performances ne déçoivent pas et s'améliorent même - grâce en partie au turbo électrique, la réponse de ce petit deux litres est tout simplement impressionnante, quel que soit le régime moteur. Mais si on laisse parler le cœur, on regrette un peu les sensations de l'ancien six-cylindres - à commencer par le son de sa voix. Mais cela n'enlève rien au fait que peu de modèles sont capables d'offrir une synthèse aussi réussie entre sport et confort.

Review 2022 Mercedes-AMG C43

Essais

Nos essais

Occasions

Les voitures d'occasion