Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

Découvrez notre offre abonnement spécial salon avec des réductions jusqu'à 50%

C'est parti!

Industrie et économie / Volvo prédit la mort du Diesel

Selon le patron de Volvo, les moteurs diesel auront encore un rôle dans la réduction des émissions de CO2 jusqu'en 2020. Mais après, ils vont céder la place aux voitures électriques, nettement moins chères.

Sommaire :

La CEO de Volvo, Håkan Samuelsson, a exprimé son opinion sur l’avenir des moteurs Diesel lors d’une table ronde au salon de Genève 2017. Selon lui, « l'Europe avait une législation qui autorisait des niveaux de NOx élevés, mais ces jours sont terminés ». Et il a jouté que « nous devons fabriquer un moteur Diesel qui émet les mêmes quantités de NOx que les moteurs à essence, ce qui sera très coûteux. Mais à l’avenir, ça deviendra insoutenable ».

Objectifs européens

Samuelsson a admis en revanche que le Diesel avait encore un rôle crucial dans l’atteinte de l’objectif imposé par l’Europe et notamment le cap des 95 g/km de CO2 en moyenne en 2020. Cela dit, en dessous du seuil des 95 g/km de CO2, il considère que le Diesel ne servira plus à rien. Selon Samuelsson, l'avenir est électrique. Il en d’ailleurs fait sa stratégie à long terme : « nous allons présenter notre première voiture 100% électrique en 2019 tandis que d'ici 2025, nous pourrons proposer un modèle électrique dans chacune de nos gammes ».

Pas d’architecture dédiée

Volvo n'a toutefois pas l'intention de créer une architecture de véhicule électrique spécifique, car les deux nouvelles plates-formes sur lesquelles tous les Volvo sont (et seront) basées ont toujours été conçus avec des applications électriques. Samuelsson prévoit également une Volvo autonome dès 2021, capable d'être conduite « sans surveillance ». Et il a indiqué que « une fois que vous avez conduit une voiture autonome, vous ne voudrez jamais acheter une voiture traditionnelle ». Le patron admet cependant que la technologie sera coûteuse au début : « cela va faire grimper le prix, mais quand vous considérez la valeur et l'efficacité de pouvoir travailler lorsque la voiture vous conduit, ça en vaudra la peine ». Pour rappel, Volkswagen estime pour sa part que la technologie autonome aura vite fait de doubler le prix de vente du véhicule...

Dans cet article : Volvo

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.