Chercher

Dacia Dokker


Premier essai web

Le Dokker s'attaque au segment des ludospaces avec l'avantage d'un habitacle étonnamment accueillant et d'un prix défiant toute concurrence.

25-07-2012

Points positifs
Habitabilité étonnante
Habitacle simple et ultrapratique
Prestations avec le dCi 90

Points négatifs
Offre de moteurs restreinte
Portes battantes (visibilité)
Pas (encore) de cruise control ni de t° extérieure

Sur le même sujet

Prix & options

Prix Dacia
Spécifications Dacia

Reviews & tests

Essais Dacia
Avis d'utilisateurs Dacia (121)

Offres & marque

Annonces occasions Dacia (35)
Tout sur Dacia
Actualité Dacia

Trouvez votre assurance avec notre partenaire
Trouvez votre financement avec notre partenaire

L'article présent sur cette page est un résumé, téléchargez l'article complet pour 2 euros (1er article = 2€, les suivants = 1.75€).

Essai complet: 2 pages  Ajouter au panier    Prévisualiser le PDF
Comme tous les autres modèles Dacia, le Dokker se plie à la règle de la récupération. Le Dokker reprend ainsi 80% des pièces du Lodgy, ce qui signifie qu'il bénéficie tout de même de la nouvelle coque M0 (extrapolée de la B utilisée par la Clio II), c'est-à-dire celle dont les compartiments avant et arrière ont été passablement refondus, notamment au bénéfice de la sécurité. La perspective de voir ce ludospace souvent chargé a en outre poussé les concepteurs à recourir aux mêmes trains roulants que pour le monospace.

La version «passagers» revendique une capacité qui oscille de 800 à 3000 l. Quel cargo! Seule contrepartie : le Dokker préfère deux portes battantes pour accéder au coffre au lieu d'un hayon. Heureusement, des capteurs de recul figurent sur la liste d'options ! Mais la vraie bonne nouvelle, c'est que cette générosité du volume intérieur s'accompagne d'une modularité simple et très efficace. Sur la route, le Dokker séduit. Du moins dans sa variante dCi de 90 ch, qui offre suffisamment d'allant pour le mener sur tous les types de reliefs. Souple et étonnamment disponible à bas régimes, ce 4 cylindres se montre en outre relativement discret pour ce qui touche tant aux vibrations qu'à l'insonorisation.

Comme le Duster et le Lodgy avant lui, le Dokker est un futé. Remarquablement habitable et pratique, plutôt bien fini et bien motorisé avec le dCi 90, il rend exactement les mêmes services qu'un ludospace concurrent bien plus cher à l'achat. Mais les familles qui espéraient partir avec lui sur la route des vacances devront attendre l'an prochain, puisque la commercialisation n'est pas attendue avant la fin de l'année. Les prix seront connus dans les semaines qui viennent.

L'essai complet est disponible dans votre Moniteur Automobile 1528 du 25 juillet 2012.


Partager sur les réseaux sociaux


Commentaires
 




Nos partenaires


Nos bonnes adresses


Les plus lus Dacia

Essai détaillé web:
Dacia Duster 1.5 dCi 85 4x2

Premier essai web:
Dacia Duster 4x4

Essai détaillé web:
Dacia Sandero Stepway 1.5 dCi

Dossier:
18 voitures à moins de 10.000 euros

Essai comparatif:
Citroën Berlingo 1.6 HDi 115, Dacia Dokker 1.5 dCi 90, Renault Kangoo 1.5 dCi 100 et Skoda Roomster 1.6 TDI 90

Essai détaillé web:
Dacia Sandero 1.5 dCi 85

Premier essai:
Dacia Duster 4x4

Premier essai web:
Dacia Logan et Sandero

Premier essai web:
Dacia Lodgy

Essai comparatif:
Dacia Lodgy 1.5 dCi 110, Nissan Evalia 1.5 dCi 110 et Volkswagen Caddy Maxi 1.6 TDI 102 DSG




Cloud Tag

aeb berlin guide kia cerato vds celica gt up tesla antara audi a3 ces multivan japon congestion index passat cc audi tdi bmw série 4 coupé holden neuf top gear

Annonce auto gratuite

Vous voulez vendre votre voiture? Postez une annonce gratuitement sur le Moniteur Automobile
Placer une annonce


Gagnez vos pneus hiver!


Nos essais détaillés pour 2€ !


www.moniteurautomobile.be
  • fait partie du groupe Produpress
  • Editeur depuis 1950
Groupe Produpress : Pôle Auto : Pôle Immo : Régie publicitaire :