Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réenvoyer mon mot de passe
Votre nouveau mot de passe vous a été envoyé par email.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu
Plus de 3.000 essais, 6.000 véhicules neufs et 120.000 occasions

Et/Ou

Et/Ou

Industrie et économie

Industrie et économie / Lynk & Co : début européen (déjà) retardé

Rédigé par le

Lynk & Co : début européen (déjà) retardé #1

Lynk & Co, c’est la nouvelle marque chinoise en vogue qui se dit prête à s’attaquer au marché européen. Mais, finalement, pas avant 2019. Le temps de mettre en place un réseau d’exposition digne de ce nom.

De nombreuses marques chinoises ont annoncé leur intention de s’attaquer au (complexe) marché européen… avant de finalement se rétracter ces dernières années. Pour Lynk & Co, la marque cousine de Volvo qui appartient également au géant chinois Geely, il n’est pas question de se rétracter. Ses modèles arriveront bien sur le Vieux-Continent comme annoncé. Mais finalement pas avant 2019. Soit quelques mois plus tard que ce que le plan initial prévoyait comme vient de le confirmer le responsable marketing de Lynk & Co, notre compatriote Alain Visser, à nos confrères d’Automotive News. Un léger retard qui serait dû à la mise en place plus complexe que prévu du réseau souhaité pour lancer la marque chez nous.

Centres commerciaux et « pop-up »

Lynk & Co entend néanmoins toujours bien se démarquer des acteurs automobiles traditionnels en misant sur la vente en ligne et la distribution de ses voitures directement à domicile. Ce sont plutôt les points d’exposition des modèles, installés dans des centres commerciaux ou des « pop up stores » temporaires au cœur des villes, qui prendront plus de temps que prévu à être installés. Lynk & Co souhaite créer environ 500 de ces points d’exposition avant de lancer son offensive hors-Chine. D’abord en Europe, d’ici la première moitié 2019, et ensuite aux Etats-Unis quelques mois plus tard. La marque chinoise a déjà confirmé que sa première implantation européenne serait située à Berlin. La ville la plus ouverte, selon eux, à l’auto-partage que Lynk & Co entend également promouvoir en misant sur une application permettant aux propriétaires de partager leur voiture quand ils n’en éprouvent pas le besoin.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Comparer

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.